🔎 Besoin d'une mutuelle santé ?

Contactez un conseiller et comparez gratuitement et sans engagement les complémentaires santé en quelques minutes.

Remboursement ostéopathe : définition, tarifs, prise en charge

Remboursement ostéopathe

L'ostéopathie vise à soigner le corps dans son ensemble, et non pas une seule partie. L'ostéopathe réalise des manipulations manuelles pour traiter les troubles fonctionnels du patient. Mais combien coûte une séance d'ostéopathie ? Est-ce pris en charge par la Sécurité sociale ? Peut-on se faire rembourser l'ostéopathe par sa mutuelle ?


🔎 Qu'est ce qu'un ostéopathe ?

Il existe plusieurs définitions de l'ostéopathie.

Le rôle d'un ostéopathe

L'ostéopathie se définit comme une thérapie basée sur des manipulations osseuses ou musculaires. La réglementation française décrit l'ostéopathie comme suit.

L’ostéopathe, dans une approche systémique, après diagnostic ostéopathique, effectue des mobilisations et des manipulations pour la prise en charge des dysfonctions ostéopathiques du corps humain.

De son côté, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) donne sa définition de l'ostéopathie.

L’ostéopathie (également dénommée médecine ostéopathique) repose sur l’utilisation du contact manuel pour le diagnostic et le traitement. Elle prend en compte les relations entre le corps, l’esprit, la raison, la santé et la maladie. Elle place l’accent sur l’intégrité structurelle et fonctionnelle du corps et la tendance intrinsèque de l’organisme à s’auto-guérir.

Il s'agit donc d'une approche « systémique » du corps humain, permettant d’agir sur les troubles fonctionnels et sur les symptômes. En effet, pour un ostéopathe, le corps humain est un ensemble indissociable. En France, on estime qu'il existe environ 10 000 ostéopathes.

Quand consulter un ostéopathe ?

Plusieurs pathologies peuvent impliquer la consultation d'un ostéopathe, notamment en cas de :

consulter ostéopathe
  • lumbago ;
  • sciatique ;
  • torticolis ;
  • entorse ;
  • migraines ;
  • troubles du sommeil ;
  • stress ;
  • constipation ;
  • diarrhées chroniques ;
  • brûlures d'estomac ;
  • nausées ;
  • règles douloureuses ;
  • bronchite répétée ;
  • ballonnements ;
  • entorse, etc.

Le rôle de l'ostéopathe est tout d'abord d'effectuer un diagnostic. Ce dernier prend en compte 3 éléments :

  1. la douleur décrite par le patient ;
  2. le diagnostic médical s'appuyant sur plusieurs examens (radiographie par exemple) ;
  3. et le ressenti "physique" de l'ostéopathe, lors de la manipulation du patient.

💰 Tarifs d'une consultation d'un ostéopathe en 2021

Le prix de la consultation d'un ostéopathe varie selon la situation géographique du patient. En effet, les ostéopathes peuvent fixer leurs tarifs librement. La seule condition est de les afficher explicitement dans leur cabinet (en général dans la salle d'attente). Les ostéopathes ne sont pas reconnus comme médecins. C'est pourquoi leurs tarifs ne sont pas conventionnés par la Sécurité sociale. Ils peuvent aussi facturer des honoraires maitrisés ou non.

Le tarif moyen d'un ostéopathe dans les grandes villes (Paris, Marseille, Lyon ou Toulouse) est de 60 €. Dans les autres villes, il faut compter entre 40 et 50 € par consultation. Aussi, la consultation d'un ostéopathe pour un enfant coûte environ 40 €.

Prix moyens consultation ostéopathes en 2021
Lieu / âge Tarif moyen
Métropole (grandes villes) / Adulte 60 €
Province / Adulte 45-50 €
Enfant 40 €
Consultation à domicile 75 €

INFO Le prix des ostéopathes a tendance à augmenter chaque année. La consultation devient donc de plus en plus onéreuse.

✅ La Sécurité sociale rembourse-t-elle l'ostéopathie ?

L'ostéopathie est considérée comme médecine non conventionnelle. Par conséquent, la consultation d'un ostéopathe n'est pas prise en charge par la Sécurité sociale. L'Assurance maladie ne rembourse donc pas les séances d'ostéopathie.

La meilleure option pour bénéficier d'un remboursement en ostéopathie est de souscrire une mutuelle santé. Bien entendu, il faut que le contrat souscrit prévoie le remboursement de ce type de pratique médicale. En règle générale, le forfait accordé aux ostéopathes est renseigné dans la garantie "médecine douce".

En effet, l'ostéopathie est considérée comme une médecine douce, au même titre que l'acupuncture, la réflexologie, le Shiatsu ou même la kinésiologie. Pour l'instant, l'Assurance maladie ne rembourse pas les dépenses de santé en médecine alternative car elle ne reconnaît pas l'efficacité de ces pratiques.

📝 Remboursement de l'ostéopathie par la mutuelle

Comparateur assurance santé gratuitComparateur assurance santé gratuit

🔎 Envie de changer de mutuelle santé ? Service gratuit

Obtenez plusieurs devis gratuits et sans engagement d'une mutuelle santé en 2 minutes en utilisant un comparateur.

Pour éviter d'avoir un reste à charge trop important suite à une consultation chez l'ostéopathe, il est judicieux de souscrire une mutuelle santé. Pour choisir une mutuelle, il est possible de comparer les différentes offres, en fonction du niveau de couverture et du prix affichés. La compagnie d'assurance vous propose un devis de mutuelle santé. Il est intéressant de comparer chaque devis pour bénéficier de la meilleure couverture en ostéopathie selon son profil d'assuré.

Avant de vous lancer dans une comparaison de mutuelles, vous devez déterminer vos besoins en matière de santé. Le niveau de garantie est plus ou moins important selon le type d'ostéopathe consulté, la fréquence des consultations et son tarif (dont les honoraires). Ensuite, vous devez comparer le forfait "médecine douce" de chaque mutuelle.

👨‍⚕️ Quelles différences entre ostéopathe et kiné ?

Il existe plusieurs différences entre un ostéopathe et un kiné. Si l'ostéopathe traite le corps dans son ensemble, le kiné s'occupe d'une zone blessée ou traumatisée. En pratique, le kiné peut s'aider d'appareils pour soigner alors que l'ostéopathe n'utilise que des techniques manuelles.

De plus, la kinésithérapie est considérée comme une médecine. Les séances de kiné sont prescrites par le médecin traitant. C'est pourquoi les kinés sont remboursés par la Sécurité sociale. C'est tout le contraire pour l'ostéopathie, considérée comme une médecine douce.

Qui plus est, l'ostéopathe peut soigner son patient en une seule séance. La kinésithérapie nécessite plusieurs séances.

⛔️ Consulter un ostéopathe en période de confinement

Le gouvernement français a mis en place plusieurs confinements pour lutter contre la pandémie de Covid-19. Une des mesures était de restreindre les déplacements. Pour autant, les cabinets d'ostéopathie sont restés ouverts. Il était donc possible de consulter un ostéopathe pendant le confinement. Pour cela, la seule condition était de remplir une attestation de déplacement, par exemple via l'application tous anti-covid.

💬 FAQ sur l'ostéopathie

Chiropracteur ou ostéopathe : quelle différence ?

L'ostéopathe s'occupe du corps dans son ensemble. Seuls les problèmes d'origine fonctionnelle peuvent être soignés. En revanche, le chiropracteur peut soulager des problèmes d'origine fonctionnelle et pathologique. Concrètement, les ostéopathes effectuent moins de manipulations que les chiropracteurs. De plus, le chiropracteur est davantage spécialisé dans les problèmes de la colonne vertébrale.

Il est important de noter qu'à l'instar des ostéopathes, la Sécurité sociale ne prend pas en charge la chiropractie.

Quelle prise en charge de l'ostéopathie par la CMU ?

Depuis 2019, la CMU (Couverture Maladie Universelle) a été remplacée par la CSS (Complémentaire Santé Solidaire). Pour l'instant, elle ne prend pas en compte l'ostéopathie dans ses remboursements. En revanche, la CSS prend en charge la part complémentaire de tous les soins remboursés par la Sécurité sociale (par exemple les analyses médicales ou les médicaments).

Quelle différence entre étiopathe et ostéopathe ?

La principale différence entre l'ostéopathie et l'étiopathie concerne l'approche de chaque méthode. Si l'ostéopathie est une approche plus scientifique, basée sur l'anatomie et la physiologie du corps humain, l'étiopathie est une approche plus mécanique. L'étape majeure en étiopathie est la recherche causale et la manipulation n'est que la finalité. L'étiopathe essaye de manipuler le patient le moins possible. Au contraire, l'ostéopathe essaye de tout remettre en place en manipulant au maximum.

Où envoyer la facture de l'ostéopathe ?

Il est inutile d'envoyer sa facture d'ostéopathe à la CPAM (Caisse Primaire d'Assurance Maladie). Cette dernière ne prend pas en charge ce type de soins. En revanche, si votre mutuelle santé rembourse les soins d'ostéopathie, il faudra lui envoyer la facture. Cette démarche peut se faire par courrier ou directement depuis votre espace client, en ligne.

Peut-on consulter un ostéopathe sans ordonnance ?

Oui, il est possible de consulter un ostéopathe sans ordonnance. Qui plus est, il est même inutile de demander une ordonnance à votre médecin traitant pour ce type de consultation. La Sécurité sociale ne prenant pas en charge ce type de dépenses, l'ordonnance médicale n'est pas nécessaire pour un ostéopathe.

Comment consulter gratuitement un ostéopathe ?

Pour consulter gratuitement un ostéopathe, la seule solution est de prendre rendez-vous dans les cliniques et les écoles d'ostéopathe. Ces écoles forment de futurs ostéopathes et proposent donc des séances gratuites pour leur permettre de pratiquer sur des patients.

Qui consulter entre un rhumatologue et un ostéopathe ?

Le rhumatologue est considéré comme le spécialiste des problèmes de dos. Il est possible de se faire prescrire une consultation chez un rhumatologue par son médecin traitant. Ce médecin spécialiste effectuera des examens précis du dos du patient.

Contrairement à l'ostéopathe, la consultation d'un rhumatologue est remboursée par la Sécurité sociale. Ce remboursement est à hauteur de 70% si le parcours de soins coordonnés est respecté.

Comment se déroule une séance d'ostéopathie ?

Avant tout, il est important de noter que l'ostéopathie est une pratique préventive. Pour prendre rendez-vous, il n'est pas obligatoire de souffrir de maux ou d’un blocage soudain.

La première séance d'ostéopathie consiste à réaliser un bilan ostéopathique. Cela consiste à ce que le practicien se renseigne sur antécédents médicaux et traumatiques (fractures, entorses, etc.) du patient. Il peut donc être utile de vous munir de vos examens complémentaires (imageries médicales, bilans de santé et examens biologiques), si vous en avez. De plus, il essaye d'en savoir davantage sur le mode de vie de son patient (environnement, postures, loisirs, etc.).

Ensuite, l'ostéopathe réalise des tests palpatoires et des tests de tension. L'intérêt est de comprendre les dysfonctionnements décrits par le patient. Cette série de tests vient compléter les informations données lors de la phrase d'interrogation. Ainsi, l'ostéopathe peut déterminer si un suivi ostéopathique est nécessaire ou non.

Comparez les mutuelles selon votre profil !

Mis à jour le