🔎 Besoin d'une mutuelle santé ?

Contactez un conseiller Selectra et comparez gratuitement et sans engagement les complémentaires santé en quelques minutes.

Chiropracteur : remboursement et tarif de la chiropraxie

Les offres et assureurs référencés sur cette page le sont à titre gratuit. En savoir plus.
Chiropracteur remboursement
 

Le rôle du chiropracteur est de soigner manuellement les douleurs du dos et des articulations liées au stress. L'Assurance maladie ne prend pas en charge les séances chez un chiropracteur car elle est considérée comme une médecine alternative. Il est donc important d'avoir une bonne complémentaire santé pour se faire soigner à moindres frais.


🔎 Définition d'un chiropracteur : que soigne-t-il ?

La chiropractie (aussi écrite chiropraxie) figure parmi les médecines douces. Il s'agit d'une technique alternative à la kinésithérapie, la physiothérapie ou l’ostéopathie. Le chiropracteur est un spécialiste du système neuro-musculo-squelettique et soigne les différentes pathologies mécaniques du corps.

L'objectif des manipulations réalisées à mains nues est la libération des nerfs et le traitement des subluxations vertébrales qui causent des troubles musculo-tendineux.

Cette méthode repose sur la théorie selon laquelle le système nerveux est relié aux éléments de la sphère spirituelle, immatérielle (la psyché, l'âme) à la sphère physique, matérielle (le corps). Elle intègre différentes disciplines pour garantir le bien-être du patient, c'est donc une approche pluridisciplinaire.

definition chiropraxie

À noter que la chiropraxie reste encore méconnue et peu répandue en France. En effet, si 7 Français sur 10 ont des maux de dos et de douleurs articulaires, seuls 8% d'entre eux ont recours à la chiropraxie. C'est ce qu'analyse la vice-présidente de l'Association française de chiropraxie (AFC).

Vous pouvez consulter un chiropracte en cas de :

  • problèmes de mâchoire ;
  • cervicalgies (douleurs au niveau du cou) ;
  • sciatique du bras ;
  • douleurs des vertèbres lombaires et douleurs générales du dos ;
  • douleurs articulaires à l’épaule, au genou, à la hanche ou aux chevilles ;
  • maux de tête ;
  • vertiges.

LE CHIFFRE 1000, c'est le nombre de chiropracteurs exerçant en France. Vous pouvez trouver un chiropracteur membre de l'Association Française de Chiropraxie sur l'annuaire en ligne mis à disposition par l'association.

👨‍⚕️ Chiropracteur ou ostéopathe : quelles sont les différences ?

Il n'est pas toujours évident de faire la distinction entre un chiropracteur et un ostéopathe. En effet, ces deux praticiens peuvent être consultés principalement en cas de douleurs lombaires, de contractures musculaires ou de raideurs. En résumé, les chiropracteurs et les ostéopathes ont une approche différente de la pratique.

MANIPULATIONS La chiropraxie est centrée essentiellement sur les systèmes nerveux et ostéoarticulaires. De son côté, l'ostéopathie est plus centrée sur les systèmes viscéraux, liquidiens et crâniens. En pratique, les actes autorisés par les décrets ne sont pas les mêmes. Un ostéopathe peut traiter tout ce qui est fonctionnel tandis qu'un chiropracteur a le droit de traiter ce qui est fonctionnel et pathologique.

Au niveau des manipulations, les ostéopathes se concentrent sur le corps dans son ensemble : la colonne vertébrale, les articulations, les ligaments, les muscles mais aussi le crâne. Ils ont donc une vision globale du corps. Ce n'est pas le cas du chiropracteur qui exerce des manipulations essentiellement sur la colonne vertébrale. Ainsi, les manipulations vertébrales représentent 90% de son activité. Ils ne ciblent donc qu'une zone restreinte.

FORMATION Par ailleurs, les chiropracteurs et les ostéopathes n'ont pas la même formation. En France, il existe plus de 70 écoles d'ostéopathie avec de nombreuses formations. La formation des ostéo n'est pas encadrée par la loi. En général, elle peut durer de 3 à 6 ans et être réalisée à temps plein ou partiel, à l'université. Du côté des chiropracteurs, il n'existe qu'une seule école en France : l'Institut Franco-Européen de Chiropratique (IFEC). Le praticien reçoit près de 5 500 heures de formation durant 6 ans. Il s'agit d'une formation standardisée, ce qui garantit une qualité de prestation égale quel que soit le chiropracteur consulté.

On dénombre plus de 26 000 ostéopathes et à peine 1 000 chiropracteurs. Au final, si chacun présente ses particularités, ces deux professionnels sont indiqués pour traiter des problèmes de dos.

💰 Quel est le tarif d'une consultation chez le chiropracteur ?

tarif consultation chez un chiropracteur

Les tarifs d'une consultation chez le chiropracteur ne sont pas réglementés. N'étant pas considérés comme des médecins, ils sont libres d'appliquer les tarifs qu'ils souhaitent. Par conséquent, il n'est pas nécessaire de consulter son médecin traitant avant de consulter un chiropracteur. Cela n'aura aucune incidence sur le prix de la consultation de chiropractie. En cas de doutes, vous pouvez tout de même demander l'avis de votre médecin traitant.

En général, le prix du chiropracteur varie de 35 € en province à 80 € dans les grandes villes (Paris notamment). Sur l'échelle nationale, le prix moyen de la séance de chiropraxie est estimée à 55 €.

Aussi, certains chiropracteurs exercent au sein d'une structure privée, notamment dans les centres de santé. Dans ce cas, les tarifs sont déterminés par les responsables de l'établissement.

📌 Remboursement chiropracteur : quelle prise en charge par l'Assurance maladie ?

Une consultation chez le chiropracteur et les différents traitements qui y sont liés ne sont pas pris en charge par la Sécurité sociale. La raison est que la chiropraxie est considérée comme une médecine douce, autrement dit "non-conventionnelle".

Par conséquent, l'offre de CMU-C ne prévoit pas un remboursement des séances chez un chiropracteur. La Complémentaire santé solidaire, qui remplace la CMU depuis 2019, ne prévoit pas non plus un remboursement.

Sinon, pour être remboursé de vos séances de chiropractie, vous devez souscrire une complémentaire santé adaptée. Selon l'offre choisie, vous pouvez bénéficier de la prise en charge totale ou partielle de ces frais.

✅ Quelle mutuelle choisir pour ses séances de chiropraxie ?

Les séances de chiropraxie peuvent être assez onéreuses et ne font pas partie des remboursements de la Sécurité sociale. Il est donc vivement recommandé de choisir une bonne mutuelle pour ses séances de chiropractie. Certaines complémentaires santé proposent un remboursement partiel ou total des soins chez les chiropracteurs. Le remboursement se fait sous la forme d'un forfait annuel ou de remboursement à la séance pour tout type de médecine douce.

Au final, la comparaison des mutuelles reste le meilleur moyen de trouver une mutuelle pas chère et qui prend en charge la chiropraxie. Cela vous permet de bénéficier d'une couverture au meilleur rapport qualité / prix. Avant de souscrire, soyez vigilants sur certains points.

  • Évaluez objectivement vos besoins : quels types de professionnels envisagez-vous de consulter ? À quelle fréquence annuelle et à quel prix ?
  • Calculez la différence entre votre nouvelle complémentaire santé et votre mutuelle actuelle pour les mêmes garanties et en incluant le forfait médecines douces.
  • Vérifiez bien que votre mutuelle prend bien en charge la médecine douce mais aussi le type de médecin que vous souhaitez consulter, pour éviter les mauvaises surprises.
  • Choisissez la mutuelle qui propose un meilleur remboursement des séances de chiropractie et qui répond à vos attentes.

Pour citer quelques exemples, April prend en charge la chiropraxie entre 45 € à 150 € selon la formule choisie. De son côté, Groupama propose deux solutions : un forfait de 2 séances à 50 € ou un autre forfait de 3 séances à 50 €.

💬 FAQ sur le chiropracteur

👨‍⚕️ Comment se déroule une séance chez le chiropracteur ?

Le chiropracteur établit tout d'abord un bilan de santé général du patient à partir d'examens médicaux (radio, scanner, irm, analyse de sang) et d'éventuels antécédents. À ce stade, il s'agit de déterminer si la chiropraxie peut vous aider. Le professionnel cherchera les zones de tension en réalisant une suite de manipulations.

  • La manipulation vertébrale si vous êtes bloqués, pour lui redonner de la souplesse et diminuer la douleur. Il peut s'aider d'un scanner vertébral thermographique afin d'identifier les interférences neurologiques au niveau du dos.
  • Un examen physique : si nécessaire, le chiropracteur effectue des examens neurologiques et orthopédiques en rapport à la problématique du patient. Il vérifie notamment si l'amplitude des mouvements est saine.
  • La palpation : le praticien palpe au niveau du dos pour ressentir l'état du corps, des articulations et déterminer le traitement adapté.
  • Les exercices thérapeutiques pour soulager les douleurs vertébrales et les rechutes.
  • La physiothérapie pour détendre les zones tendues avant la manipulation ou après pour augmenter ses bienfaits.

En fin de consultation, le chiropracteur donne ses recommandations sur la bonne posture à adopter au quotidien. Il peut également prévoir des séances de suivi. L'objectif de ces séances est d'assurer un suivi de l'état du patient et, si besoin, d'orienter et de personnaliser le soin.

🏥 Pourquoi aller chez un chiropracteur ?

Le chiropracteur est habilité à soigner toutes les articulations et toutes les tensions notamment causées par le stress. Voici plusieurs problèmes qui nécessitent d'aller chez un chiropracteur :

  • douleurs dans le bas du dos, cervicales ou au coccyx ;
  • les sciatiques ;
  • des vertiges ;
  • des lumbagos ;
  • des torticolis ;
  • une épicondylite ;
  • les céphalées d'origine cervicale ;
  • des tendinites ;
  • toute douleur au niveau des genoux, des épaules, des omoplates, aux talons, aux chevilles.

📌 Quelles sont les différences entre le kiné et le chiropracteur ?

Il existe plusieurs différences entre le kiné et le chiropracteur.

  • Les études : la formation de chiropractie n'est toujours pas reconnue. En revanche la kinésithérapie bénéficie d'un diplôme reconnu. Le kiné obtient son diplôme en 3 ans dont une première année de médecine.
  • La pratique : le kiné exerce essentiellement une rééducation fonctionnelle et de réadaptation du corps en réalisant des massages. Ils ne sont pas formés spécifiquement à la manipulation de la colonne vertébrale, contrairement aux chiropracteurs qui sont les spécialistes de la colonne et des ajustements vertébraux. Leurs pratiques s'appuient sur des techniques précises et codifiées afin de soulager la douleur du patient.

🔎 D'où vient la chiropractie ?

La chiropraxie vient des États-Unis, où elle est exercée depuis plus d'un siècle. Elle a été fondée en 1895 par Daniel David Palmer, également fondateur de la Palmer School of Chiropractic. Au fil des années, cette discipline s'est adaptée aux avancées scientifiques, jusqu'à être légalisée outre-Atlantique. L'assurance santé américaine Medicare est la première assurance à prendre en charge la chiropraxie.

En France, la chiropratique est reconnue comme "profession de la santé". Depuis la loi Kouchner du 4 mars 2002, elle est inscrite au Code de santé publique.

✅ Qui rembourse la chiropraxie ?

La Sécurité sociale ne prend pas en charge la chiropractie. Il faut donc se tourner vers les mutuelles santé. Certaines prévoient des forfaits médecine douce (dont la chiropractie) compris entre 40 et 300 euros par an. Le remboursement prend notamment en compte le nombre de séances chiropratiques effectuées.

[custom_block:Goodassur_YAML_Sante_Profils]
Mis à jour le