Quelle assurance habitation choisir pour une résidence secondaire ?

L'attrait des Français pour les résidences secondaires ne fait que se renforcer au fil des années. Cette tendance vient profondément bouleversé les habitudes en matière de gestion de ces logements dédiés à l'origine aux vacances et aux week-ends. Si vous êtes actuellement propriétaire d'une résidence secondaire ou que vous avez l'intention d'investir, sachez qu'il est essentiel de souscrire une assurance habitation pour vous protéger en cas de sinistre. Tout savoir sur l'assurance habitation d'un logement secondaire dans ce guide dédié.


🧐 Les solutions pour assurer votre résidence secondaire

En tant que propriétaire d'un logement secondaire, vous n'êtes pas dans l'obligation au regard de la loi d'assurer votre bien. Mais il est quand même fortement recommandé de le faire afin de vous protéger contre les aléas de la vie. Les solutions pour l'assurance de votre maison secondaire sont variées et dépendent essentiellement de votre situation.

1. Étendre l'assurance habitation de sa résidence principale

Généralement, la solution la plus simple pour l'assurance de votre habitation secondaire est d'étendre les garanties de votre contrat d'assurance multirisques habitation (MRH) actuel (qui vous couvre déjà pour votre résidence principale).

Il vous suffit de contacter votre assurance et d'ajouter votre maison secondaire à votre contrat d'assurance habitation. Cette démarche est simple et rapide à mettre en oeuvre. Elle implique le plus souvent une prime complémentaire mais reste accessible financièrement.

2. Souscrire une assurance résidence secondaire spécifique

Les compagnies d'assurance développent de plus en plus d'offres dédiées à l'assurance d'une habitation en résidence secondaire. Le principal avantage de cette alternative est qu'elle vous permet de comparer les différentes offres sur le marché et de souscrire celle qui sera la plus intéressante pour vous.

En effet, vous n'êtes pas obligé de souscrire un contrat d'assurance pour votre résidence secondaire auprès de votre assurance actuelle. Vous pouvez tout à fait faire jouer la concurrence et souscrire un contrat d'assurance pour votre résidence secondaire auprès d'un autre assureur que celui qui couvre votre logement principal.

3. En cas de mise en location de votre résidence secondaire

L'assurance de votre habitation secondaire en location va dépendre de la façon dont vous la louer : pour une courte durée (location saisonnière) ou pour une longue durée.

Vous louez votre bien à des vacanciers

Dans le cas un vous louez votre maison ou appartement secondaire de façon saisonnière pour de courtes durées, plusieurs options s'offrent à vous pour l'assurer.

  • Vous demandez au locataire de s'en charger et de vous fournir une attestation d'assurance villégiature. Deux choix sont alors possibles pour le locataire : soit la garantie villégiature est déjà intégrée à son contrat d'assurance multirisques habitation, auquel cas il n'aura pas de frais additionnels à payer pour obtenir l'attestation, soit son contrat actuel ne prévoit pas la garantie villégiature, dans ce cas, il devra souscrire une assurance habitation temporaire.

  • Vous vous en chargez vous-même. Dans ce cas, vous disposez de plusieurs options : soit la garantie villégiature est incluse à votre contrat d'assurance habitation, soit vous devrez souscrire une assurance spécifique, une assurance habitation pour résidence secondaire ou propriétaire non occupant (PNO) ou une assurance "pour le compte de qui il appartiendra".

Vous louez votre bien comme une résidence principale

Si vous louez votre appartement ou maison secondaire à un locataire pour une longue durée (en tant que résidence principale pour le locataire), il s'agit d'une situation bien différente puisque dans ce cas là, le locataire est obligé de s'assurer contre les risques dont il doit répondre en sa qualité de locataire.

Cependant, il peut être intéressant en tant que propriétaire de souscrire une assurance spécifique pour vous préserver :

  • une assurance pour propriétaire non-occupant (PNO) ;
  • une assurance loyers impayés (GLI). Cette assurance vous couvre en tant que propriétaire en cas de défaut de paiement du loyer de la part de votre locataire.
  • Bon à savoirBien qu'un locataire ait l'obligation de souscrire une assurance habitation pour sa résidence principale, celui-ci est en droit de choisir l'assurance qu'il souhaite.

    🛡️ Quelles garanties choisir pour assurer votre résidence secondaire ?

    Tout comme pour votre assurance habitation principale, vous pouvez choisir différents niveaux de garanties pour assurer votre résidence secondaire. Mais il existe des garanties indispensables qui doivent absolument apparaître dans votre contrat, comme par exemple :

    • La garantie responsabilité civile : qui vous permet d'être protégé vis-à-vis des dommages que vous (ou l'un de vos proches) pourraient causer à un tiers ;

    • La garantie dégâts des eaux : qui couvre les sinistres causés par une fuite d'eau ou une infiltration ;

    • La garantie vol : qui vous protège en cas de vol mais à un niveau totalement différent par rapport à votre résidence principale ;

    • La garantie incendie et explosion : qui protège votre logement et votre mobilier en cas d'incendie ou d'explosion ;

    • La garantie catastrophe naturelle : qui prend en charge les frais liés aux dégâts engendrés dans le cas d'une inondation, d'un glissement de terrain, d'une sécheresse, etc.

    La clause d'inhabitation de l'assurance résidence secondaireLa garantie vol dans le cadre d'une assurance habitation pour résidence secondaire doit intégrer une clause d'inhabitation (aussi appelée clause d'innocupation). Concrètement, votre assureur fixe une durée (généralement comprise entre 30 et 90 jours) durant laquelle vous serez intégralement remboursé si vous êtes absent. En revanche, si votre logement reste innocupé plus longtemps, votre assureur risque de ne pas vous rembourser intégralement.

    🏷️ Quel est le prix d’une assurance résidence secondaire ?

    Le coût d'une assurance pour résidence secondaire dépend d'un certain nombre de critères comme par exemple : le niveau de garanties souscrit, le montant des franchises et des plafonds d'indemnisation ; la surface de votre logement ; la zone géographique, etc.

    Voici un tableau récapitulatif, non exhaustif, de tarifs d'assurance habitation pour résidence secondaire que vous pouvez retrouver sur le marché.

    Prix des assurances habitation pour résidence secondaire en 2022
    Assurance Montant de la prime
    Logo Luko

    09 75 18 26 24

    Obtenir un prix
    À partir de 12,70 € par mois
    logo AXA

    Obtenir un prix

    En savoir plus
    Sur devis
    Acheel logo

    09 71 07 85 53

    Obtenir un prix
    À partir de 2,17 € par mois
    logo lovys

    09 75 18 51 28

    Obtenir un prix
    À partir de 3,99 € par mois

    Lorsque vous cherchez une assurance habitation pour votre résidence secondaire, n'hésitez pas à faire réaliser plusieurs devis par plusieurs assureurs afin de comparer les offres et trouver celle qui sera la plus intéressante pour vous.

    🔝 Quelle est la meilleure offre d'assurance résidence secondaire ?

    La meilleure offre d'assurance pour résidence secondaire va principalement dépendre de vos besoins et notamment du niveau de garantie que vous souhaitez, des caractéristiques de votre logement ainsi que de votre profil. La solution pour trouver la meilleure assurance habitation résidence secondaire pour vous est de réaliser un comparatif des offres disponibles sur le marché. Cela peut s'avérer long et chronophage de vous en charger vous-même, l'idéal est alors de faire appel à un expert en assurance. Plusieurs options sont possibles :

    💬 FAQ sur l'assurance habitation d'une résidence secondaire

    Une résidence secondaire est un logement (maison ou appartement par exemple) dans lequel vous résidez de façon ponctuelle. Il s'agit le plus souvent d'une habitation utilisée à l'occasion des vacances ou pour un week-end. Cela dit, le contexte de ces dernières années incitent de plus en plus de Français à passer davantage de temps dans leur résidence secondaire, également pour y travailler par exemple. Selon l'Insee, il y avait, en France, plus de 3,2 millions de résidences secondaires en 2017. 40 % de ces résidences se situent sur le littoral, 16 % en altitude.

    Tout comme pour une résidence principale, l'assurance habitation d'un logement secondaire n'est pas obligatoire pour un propriétaire, sauf si vous résidez dans une copropriété. En effet, en France, la réglementation impose aux copropriétaires (comme aux locataires) de souscrire, à minima, une assurance habitation pour les risques locatifs.

    Cela étant dit, ce n'est pas parce que l'assurance habitation d'une résidence secondaire n'est pas obligatoire que vous ne devez pas en souscrire une pour autant. Vous n'êtes malheureusement pas à l'abri qu'un sinistre survienne dans votre maison secondaire. Or, si vous n'êtes pas assuré, vous devrez assumer seul l'ensemble des frais de réparation liés aux dégâts causés. Alors que si vous souscrivez une assurance résidence secondaire spécifique, vous avez la garantie d'être protégé à la hauteur de ce que prévoient les clauses de votre contrat.

    Généralement, lorsque vous télétravaillez de votre résidence secondaire (ou principale), c'est l'assurance mutlirisques de votre employeur qui vous protège en cas d'accident, mais aussi de vol de données sensibles, de perte ou détérioration de votre matériel professionnel, etc. Les dégâts causés à votre matériel personnel en revanche, que vous utilisez dans le cadre de votre activité professionnelle, seront quant à eux pris en charge par votre assurance habitation (hors exclusions au contrat).

    Renseignez-vous auprès de votre assureur pour en savoir plus sur vos droits. Si toutefois vous n'étiez pas couvert pour vos objets personnels, il est possible de soucrire une assurance télétravail et de demander à votre employeur de couvrir les frais supplémentaires que cela peut impliquer.

Mis à jour le