Faites des Ă©conomies sur votre assurance habitation en seulement quelques clics !

Quelle assurance habitation choisir en cas de colocation ?

Colocation assurance habitation

En rĂ©ponse Ă  la hausse des loyers et Ă  la difficultĂ© d’accĂšs au logement, la colocation devient un mode de plus en plus privilĂ©giĂ©, notamment par les Ă©tudiants et les jeunes actifs. Cependant, le fait d’habiter Ă  plusieurs dans un appartement ou une maison ne vous exempte pas de souscrire une assurance habitation. GoodAssur vous explique tout dans ce guide.


☝ Qui doit souscrire l'assurance colocation ?

Comment obtenir un devis d'assurance habitation colocation ?

Avant toute chose, il est important de savoir qu’il existe plusieurs façons de souscrire un contrat d’assurance habitation pour une colocation.

  1. La souscription du contrat en individuel avec un bail par personne
    Chacun des colocataires choisit lui-mĂȘme son propre assureur avec un contrat spĂ©cifique et des garanties que chacun choisira en fonction de son budget et de ses besoins. Cependant, il reste recommandĂ© de faire la souscription de ces diffĂ©rents contrats chez un mĂȘme organisme pour faciliter la rĂ©solution des soucis en cas de sinistre.
  2. La souscription du contrat en collectif avec un bail global
    Un seul des colocataires se charge de souscrire un contrat pour chacune des personnes partageant son nom sur le bail du logement. Il va alors dĂ©clarer tous les colocataires sur le contrat unique proposĂ© par l’assurance habitation. C’est la solution la plus simple et la plus avantageuse pour les colocations. NĂ©anmoins, il existe aussi un inconvĂ©nient, le colocataire signataire devra gĂ©rer le remboursement des parts de chacun des colocataires au titre des cotisations de l’assurance habitation. Face Ă  un sinistre, cette solution permet de faciliter la gestion des accidents et la procĂ©dure d’indemnisation.
  3. La souscription de l’assurance est souscrite par le propriĂ©taire
    Les colocataires et le propriĂ©taire conviennent que c’est ce dernier qui souscrira lui-mĂȘme le contrat d’assurance habitation pour chacune des personnes partageant le logement. Cependant, dans ce cas prĂ©cis, le bailleur ajoute le coĂ»t de cette assurance habitation au loyer.

L'astuce de GoodAssurLa souscription de tous les colocataires chez un mĂȘme assureur reste toujours la plus recommandĂ©e parce qu’elle simplifiera toutes vos dĂ©marches en cas de sinistre.

📑 Quelles sont les documents à fournir pour une assurance colocation ?

Comme pour un locatation, souscrire une assurance habitation pour une colocation implique de fournir plusieurs informations Ă  votre assureur :

  • la nature du logement : maison ou appartement ;
  • l'emplacement de votre logement ;
  • le montant des biens ;
  • le nombre de colocataires et leurs passifs en termes d’assurance ;
  • les garanties choisies ;
  • la sĂ©curitĂ© de votre logement : camĂ©ra, alarme, etc.

Lors de la signature, le propriĂ©taire ou l’agence mandataire peuvent vous rĂ©clamer plusieurs documents ou garanties.

  • La caution
    Il ne doit pas dĂ©passer le montant du loyer mensuel charges non comprises. C’est une somme qui sert de dĂ©pĂŽt de garantie au bailleur en cas de sinistre (non-rĂšglement du loyer ou dommages dans l’appartement).

  • Un garant
    Il est en gĂ©nĂ©ral rĂ©clamĂ© si les revenus du locataire sont jugĂ©s insuffisants. Le propriĂ©taire peut exiger un garant pour le contrat si les revenus du locataire n’excĂšdent pas 3 fois le montant du loyer. Dans le cas des assurances habitation pour Ă©tudiant, ce sont souvent les parents qui sont dĂ©signĂ©s comme garants.

Attention Ă  la clause de solidaritĂ© notĂ©e sur le bail de locationEn effet, tous les colocataires sont solidaires concernant le rĂšglement du loyer. Si un colocataire manque Ă  son obligation de paiement, les autres sont alors dans l’obligation de payer la somme Ă  sa place.

☑ L'assurance habitation pour une colocation est-elle obligatoire ?

En tant que locataire, l’assurance habitation est obligatoire et le devoir s’y souscrire est encore plus marquĂ© en colocation, car tous les co-signataires du contrat ont des devoirs les uns envers les autres.

Une assurance habitation pour locataire, et donc pour colocataire, doit comprendre, au minimum, la garantie risques locatifs couvrant les dommages en cas d’incendie, de dĂ©gĂąts des eaux ou d’explosion. Il suffit qu’un seul colocataire du logement y souscrive pour rĂ©pondre Ă  l’exigence. Il est bien sĂ»r possible de choisir plus de garanties (vol, dommages Ă©lectriques, protection juridique, etc.) pour avoir une couverture plus solide.

Votre propriĂ©taire va rĂ©clamer une attestation d'assurance habitation !En cas de non rĂ©ception de l'attestation d'assurance habitation, le bailleur enverra une mise en demeure Ă  tous les colocataires. Si en rĂ©ponse, cette derniĂšre n’est toujours pas communiquĂ©e, le propriĂ©taire pourra alors rĂ©silier le bail ou souscrire une assurance habitation Ă  votre place. Le coĂ»t sera rĂ©percutĂ© sur le montant du loyer.

đŸ€” Quelle assurance habitation choisir en cas de colocation ?

Choisir une assurance habitation pour colocataire demande d'anticiper ses besoins au prĂ©alable, notamment en estimant la valeur de vos biens : Ă©quipements informatiques, meubles, Ă©lectromĂ©nager, etc. Cela va ĂȘtre utile pour savoir quelles garanties vous souhaitez souscrire.

Les garanties de base de l'assurance colocation

En général, le propriétaire exige deux garanties minimales au niveau de votre assurance habitation colocation.

  1. La garantie risques locatifs
    C'est le minimum imposĂ© par la loi pour tout locataire. Elle protĂšge le logement des sinistres liĂ©s Ă  un incendie, une explosion ou un dĂ©gĂąt des eaux. Elles ne couvrent pas les dommages couverts aux autres appartements et maisons voisins. L’avantage de cette garantie, c’est qu’en cas de contrats individuels, si un seul des colocataires y a souscrit, cela sera suffisant pour remplir cette exigence d’assurance.
  2. La responsabilité civile
    MĂȘme si cela n’est pas obligatoire, cette garantie est recommandĂ©e pour chaque colocataire. Elle couvre tous les dommages que les colocataires pourraient causer Ă  d’autres personnes. Pour ĂȘtre couvert, il suffit que chaque colocataire habitant le logement soit signalĂ©e comme occupant Ă  l’organisme assureur.

À savoirUne clause de solidaritĂ© entre les colocataires est souvent notĂ©e dans les contrats de location. Cela veut dire que si l’un des colocataires ne paie pas le loyer ou s’en va dĂ©finitivement, ce sont les autres personnes partageant le bail qui devront payer pour lui. Cette clause doit ĂȘtre explicitement inscrite dans le contrat, car elle n’a pas de caractĂšre obligatoire.

Les garanties optionnelles recommandées pour une assurance colocation

Ces garanties n’ont pas un caractĂšre obligatoire, mais elles peuvent cependant, vous aider Ă  aborder la colocation de façon plus sereine. Quelles sont ces garanties recommandĂ©es ?

  • Vol et vandalisme
    Elle couvre vos biens en cas de vol ou de dégradation lors d'un cambriolage.

  • Bris de glace
    Elle remplace vos vitres (fenĂȘtre, baies vitrĂ©es, etc.) en cas d'accident.

  • ÉvĂ©nements climatiques
    Elle protĂšge votre logement en cas de tempĂȘte, inondation par exemple qui engendrerait des dĂ©gĂąts.

  • Protection juridique
    Elle couvre les frais de justice en cas de litige avec un colocataire ou le propriétaire.

  • Dommages appareils Ă©lectriques
    Elle protÚge vos ordinateurs, télévisions, téléphones en cas de soucis suite à une panne électrique.

â„č Qu'est-ce qu'un contrat de colocation ?

Un colocataire est une personne ayant signĂ© un contrat de bail avec au moins une autre personne. Ces personnes ont les mĂȘmes droits et obligations envers leur propriĂ©taire, le bailleur. Ces personnes peuvent ĂȘtre Ă©tudiants, salariĂ©s, avoir diffĂ©rents mĂ©tiers et des Ăąges variĂ©s. Ils peuvent ĂȘtre unis juridiquement, comme un couple pacsĂ©, avoir un lien de parentĂ©, comme des cousins, ou au contraire n'avoir aucun lien entre eux.

La colocation correspond donc au fait de louer un mĂȘme logement Ă  plusieurs. Sachez qu'aucune loi ne rĂ©git la colocation. C'est pourquoi le contrat de location comportant les signatures des diffĂ©rents locataires atteste de l'existence d'une colocation.

Ne confondez pas la colocation et la sous-location qui sont des notions différentes. Cette derniÚre est le fait qu'un locataire loge une tierce personne dans le logement qu'il loue, moyennant une contrepartie financiÚre.

❌ Comment rĂ©silier votre assurance colocation ?

Pour résilier votre assurance habitation pour colocataire, vous pouvez utiliser la loi Hamon. Elle vous permet de résilier votre contrat aprÚs un an de souscription, peu importe la raison en envoyant une lettre de résiliation d'assurance habitation.

Sachant que certains colocataires ne restent que quelques mois, notamment pour les Ă©tudiants, ceci n'est pas pratique. Certains assureurs sont spĂ©cialisĂ©es pour les Ă©tudiants et pour les colocataires qui permettent de rĂ©silier votre contrat mĂȘme avant la premiĂšre annĂ©e.

Si tous les colocataires souhaitent quitter le logement en mĂȘme temps, deux situations apparaissent.

  • Avec un bail collectif : vous pouvez envoyer une seule lettre de rĂ©siliation pour tous les co-signataires.
  • Avec des baux individuels : il faut que chaque colocataire envoie sa propre lettre recommandĂ©e avec accusĂ© de rĂ©ception.

Si vous dĂ©cidez de quitter votre colocation, sachez que vous n’ĂȘtes pas obligĂ© de trouver votre remplaçant avant votre dĂ©part, sauf si vous souhaitez allĂ©ger volontairement les consĂ©quences de votre dĂ©part auprĂšs du ou des colocataires restants ou de votre propriĂ©taire. Cependant, si vous quittez la colocation avant la fin de la pĂ©riode de prĂ©avis, cela peut ĂȘtre pertinent s’il existe une clause de solidaritĂ© du bail de colocation.

À savoirIl faut Ă©galement Ă  mettre Ă  jour les diffĂ©rents contrats en cas de dĂ©part ou d’arrivĂ©e d’un colocataire. Cela devra obligatoirement ĂȘtre inscrit sur un avenant au contrat de colocation.

Mis Ă  jour le