Achat groupé mutuelle santé Selectra Familles de France

Achat groupé Assurance Santé

Participez gratuitement et sans engagement au premier achat groupé de mutuelle pour réduire vos dépenses de santé.

Assurance auto malussé : devis et souscription

Les conducteurs deviennent malussés suite à un ou plusieurs sinistres. Ce malus entraîne une augmentation de leur prime d'assurance auto, appelée surprime. Comment trouver une assurance auto pour malussé moins chère ? Quelle assurance malus choisir ? Goodassur livre ses réponses et conseils.


assurance au tiers conducteur malusse

Votre Devis Assurance Auto Malussé

Obtenez une meilleure assurance auto pour conducteur malussé en réalisant un devis gratuit en quelques minutes.

Comparatif assurance malussé : notre sélection

Quelle assurance peuvent choisir les conducteurs malussés ? Certaines compagnies d'assurance proposent des offres d'assurance auto pour les malussés, à un tarif abordable. Goodassur a sélectionné trois compagnies d'assurance qui proposent une formule auto au tiers.

  • Le profil assuré malussé et le véhicule choisis :
  • Un conducteur de 50 ans avec un coefficient de malus de 1,50.
  • Le véhicule assuré est une Citroën DS4 essence, boîte manuelle, de 7 CV datant de 2015. Le véhicule est stationné à Lyon dans un garage fermé et est utilisé pour les déplacements privés et les trajets pour se rendre au travail.
Notre sélection des assurances auto pour un conducteur résilié ou malussé
Assureur et Prix (TTC) Garanties de la formule
logo Euro Assurance
Devis en ligne 

2 079,84 € / an
Formule Au Tiers
  • Responsabilité civile
  • Défense pénale et recours suite à accident
  • Assistance 50 km
  • Remise à la route rapide
logo AXA
Devis en ligne 

Prix sur devis
Formule Tiers (Essentiel)
  • Responsabilité civile
  • Défense pénale
  • Sécurité du conducteur
  • Assistance 24h/24
  • Garantie Joker
  • Protection juridique
  • Décès du conducteur
  • Capital réparation
logo Allianz
Devis en ligne 

Prix sur devis
Formule Au Tiers
  • Responsabilité civile
  • Défense pénale et recours suite à accident
  • Garantie Conducteur

Devis effectués le 25/03/2020 sur les sites web respectifs des assureurs, selon conditions. Référencement gratuit. Classification par prix croissant.

Comment un conducteur devient-il malussé et quelles en sont les conséquences ?

Un conducteur devient malussé lorsqu'il s'est rendu responsable - même partiellement - d'un ou plusieurs accidents. Cela se traduit par une majoration du "coefficient de malus", ce qui veut dire le paiement d'une surprime. Un conducteur fortement malussé peut par ailleurs être résilié par son assureur et rencontrer des difficultés pour trouver un nouvel assureur.

Qu'est-ce qui conduit à un malus ?

Selon l'article A335-9 du Code des assurances, un assureur peut appliquer un malus à un conducteur, lorsqu'il est responsable ou partiellement responsable d'un accident. Plusieurs majorations peuvent être cumulées, dans la limite d'un pourcentage de 400 % de la prime de référence.

Les faits suivants conduisent à une majoration de la prime d'assurance :

  • un accident responsable dû à l'alcool, engendre une majoration de 150 % ;
  • un accident responsable ou une infraction au Code de la route, conduisant à une annulation ou à la suspension du permis de conduire engendrent :
    1. une majoration de 50 % pour une suspension de 2 à 6 mois ;
    2. une majoration de 100 % pour une suspension de plus de 6 mois ;
    3. une majoration de 200 % suite à une annulation ou plusieurs suspensions de plus de 2 mois durant la même période de référence.
  • un délit de fuite suite à un accident, engendre une majoration de 100 % ;
  • trois sinistres responsables ou plus au cours de l'année de référence, engendrent une majoration de 50 %.

La non-déclaration des sinistres responsablesIl est important de savoir que la non-déclaration des sinistres responsables ci-dessus, trois ans avant la souscription d'une assurance ou lors de la souscription d'un nouveau contrat d'assurance auto, engendre une majoration de 100 % supplémentaire sur la cotisation annuelle.

Quels sinistres sont exclus du calcul du coefficient de malus ?

Les sinistres suivants ne sont pas intégrés au calcul du malus car le conducteur peut ne pas en être responsable :

  • le bris de glace ;
  • le vol et le vandalisme ;
  • l'incendie ;
  • l'accident de stationnement sans responsable identifié.

Quelles sont les conséquences d'un malus pour un conducteur ?

prix moyen assurance auto au tiers

Avoir un contrat d'assurance malussé, n'est pas sans conséquences. Aux yeux des assureurs, un conducteur malussé représente un profil dit "à risques" et il se retrouve contraint de payer une surprime plus ou moins élevée en fonction du type de sinistre responsable. Si son budget est serré, il va peut-être devoir changer de formule d'assurance (baisser le niveau de garantie), changer d'assureur ou arrêter de conduire en résiliant le contrat.

Il arrive parfois que l'assureur décide de résilier le contrat de son client malussé, car il représente un niveau de risque trop conséquent pour continuer à le couvrir. Dans ce cas, il doit inscrire son ancien client dans le registre des résiliés, consultable par tous les assureurs. Le relevé d'informations à transmettre à un nouvel assureur contient également le coefficient de bonus-malus.

Le conducteur malussé rencontrera alors des difficultés pour trouver un nouvel assureur, il doit s'attendre à recevoir beaucoup de refus.

Le fichier des véhicules assurés (FVA) :Depuis le 01/01/2019, les forces de l'ordre peuvent consulter le FVA lors d'un contrôle ou d'un accident. Ce fichier est complété par les assureurs et contient des informations concernant les contrats d'assurance souscrits (date de validité, nom de l'assureur, etc.). Il est donc formellement interdit de rouler sans assurance même lorsque vous êtes malussé, sous peine d'une amende de 3 750 € pouvant être accompagnée d'une suspension de permis ou de la confiscation du véhicule.

Comment se calcule le coefficient de bonus-malus ?

Le taux de bonus-malus s'applique sur la prime de référence, qui correspond à la prime calculée par l'assureur au moment de la souscription du contrat.

Quelle période est prise en compte ?

Ce taux de réduction-majoration est calculé sur une période de 12 mois consécutifs, 2 mois avant la date anniversaire du contrat.

Par exemple, sont pris en compte les sinistres ayant eu lieu d'octobre 2018 à octobre 2019, pour un contrat se terminant le 31 décembre 2019.

Comment est calculé le taux de malus ?

À la première souscription d'un contrat d'assurance auto, tout conducteur commence avec un coefficient égal à 1 et le coefficient maximal a été fixé à 3,50.

  1. Pendant l'année, si un automobiliste est responsable d'un seul accident, il obtient un malus de 25 % l'année suivante, ou de 12,5 % s'il est partiellement responsable.
    Calcul : il faut d'abord multiplier le coefficient de départ par 1,25 donc 1 x 1,25 = 1,25. Ensuite, il suffit de multiplier ce nouveau coefficient par la cotisation annuelle : 500 € x 1,25 = 625 €. L'assuré malussé paiera donc une prime d'assurance de 625 € la deuxième année.

  2. Pendant l'année, si un automobiliste est responsable de plusieurs accidents, il est puni par plusieurs malus de 25 % l'année suivante.
    Calcul : il faut d'abord multiplier le coefficient de départ par 1,25 donc 1 x 1,25 = 1,25, puis 1,25 x 1,25 = 1,563. Ensuite, il suffit de multiplier ce nouveau coefficient par la cotisation annuelle : 500 € x 1,563 = 781,5 €. L'assuré malussé devra payer une prime d'assurance de 781,5 € la deuxième année.

Quand la surprime disparaît-elle ?Deux ans sans aucun accident responsable sont nécessaires pour effacer la surprime, et revenir à une prime d'assurance à un tarif normal.

Comment obtenir une assurance pour malussé moins chère ?

assurance au tiers conducteur malusse

Devis Assurance Auto Malussé

Obtenir une assurance malussé moins chère en quelques clics auprès d'un de nos partenaires.

La situation paraît désespérée ? Pas d'inquiétude, il existe aujourd'hui des solutions pour trouver un nouvel assureur qui acceptera de couvrir un conducteur avec un taux de malus élevé, à un prix abordable.

Se renseigner sur les offres d'assurance malussé

prix moyen assurance auto au tiers

Au vu de l'augmentation du nombre d'automobilistes malussés, certaines compagnies d'assurance commencent à proposer des contrats d'assurance auto destinés à ce type de profil.

Ces offres spécialisées ont certes un prix plus élevé que celui d'une assurance auto classique, mais comprennent tout de même des garanties solides. De plus, il s'agit très souvent de compagnies d'assurance qui sont uniquement présentes en ligne et qui de ce fait, font bénéficier de frais de dossier réduits et de tarifs plus avantageux qu'en agences physiques.

Le conseil de GoodassurSi vous parcourez moins de 8 000 km par an et que vous êtes malussé, il pourrait être judicieux de souscrire une assurance auto au km et ainsi réaliser des économies.

De quelle couverture bénéficie un conducteur possédant une assurance pour malussé ?

Tout comme pour les formules d'assurance auto classiques, les assurances auto pour malussé bénéficient des mêmes garanties. La seule différence se trouve dans le coût de la prime d’assurance, qui est plus élevé. Trois formules d'assurance auto pour malussé existent actuellement sur le marché :

assurance au tiers

il s'agit de l'assurance minimum légale, incluant une garantie responsabilité civile. À la suite d'un sinistre, elle indemnise les dommages matériels et corporels subis par un tiers et son véhicule, mais pas ceux du responsable de l'accident. Un conducteur ayant un petit budget peut souscrire cette assurance mais celle-ci ne permettra pas de le protéger.

Assurance au Tiers
assurance au tiers plus

il s'agit d'une assurance intermédiaire couvrant le vol, le bris de glace et l'incendie. Elle est recommandée pour les conducteurs qui possèdent un véhicule de valeur moyenne et qui souhaitent être bien couverts sans payer le prix maximum. Il est possible d'ajouter des garanties complémentaires, notamment pour couvrir le conducteur.

Assurance au Tiers
assurance auto tous risques

il s'agit de la formule la plus complète, elle indemnise tous types de dommages subis par un automobiliste et son véhicule. Elle est fortement recommandée pour les véhicules neufs ou récents, et les conducteurs souhaitant les meilleures garanties. Cette formule est la plus chère du marché et ne convient pas à toutes les bourses.

Assurance Tous Risques

Comment choisir une assurance pour malussé ?

Pour bien choisir une assurance auto pour malussé, il faut d’abord évaluer ses besoins selon le type de véhicule à assurer, son usage et aussi son budget. Une assurance malussé ayant un prix plus élevé qu’une assurance classique, il est important de s’attarder sur certains critères.

Quelques éléments du contrat d’assurance importants à observer

Avant de souscrire une assurance pour malussé, il est important de bien observer les éléments suivants présents dans le contrat d’assurance :

souscrire assurance malussé
  • les exclusions de garantie ont tendance à être plus nombreuses pour les malussés ;
  • les franchises sont souvent plus élevées lorsqu’il s’agit d’un conducteur malussé ;
  • les plafonds d’indemnisation sont plus bas ;
  • les délais de carence sont plus longs, les assureurs prennent souvent leur temps lorsqu’ils ont affaire à un profil malussé.

Qu’en est-il du prix ?

Les critères faisant varier le prix d’une assurance pour malussé

Le prix d’une assurance auto pour les conducteurs malussés est logiquement plus élevé que le prix d’une assurance sans malus. Mais d’autres critères importants influent sur le coût de cette assurance :

  • le type de véhicule à assurer : sa marque, son modèle, son âge et sa puissance 
  • le profil du conducteur : son historique concernant les sinistres responsables, le nombre d’années de permis ainsi que son taux de bonus-malus ;
  • le niveau de garantie et les garanties complémentaires choisies : une assurance au tiers, au tiers plus ou tous risques, avec l’assistance 0 km, le rapatriement, etc.

Pour ne pas se tromper et choisir une bonne assurance pour malussé à un prix abordable, il faut comparer les différentes offres spécialisées proposées par certains assureurs.

Comment souscrire une assurance auto malussé ?

assurance au tiers conducteur malusse

Devis Assurance Auto Malussé

Réalisez des devis d'assurance pour malussé gratuitement en ligne en quelques minutes.

Pour réaliser des devis en agence ou en ligne, ou souscrire une assurance auto pour les automobilistes malussés, quelques informations sont nécessaires :

  • les informations concernant la voiture : le nouvel assureur aura besoin des informations figurant sur le certificat d’immatriculation (carte grise), qui sont le modèle du véhicule, ses chevaux fiscaux, sa date de mise en circulation, etc. ;
  • les informations personnelles du conducteur : son adresse, son nom et prénom, sa date de naissance, sa date d’obtention du permis de conduire et son coefficient de réduction-majoration. Toutes ces informations se trouvent d’ailleurs sur le relevé d’informations du conducteur, remis par l’ancien assureur et indispensable au nouvel assureur.

Quel est le dernier recours pour un automobiliste malussé ou résilié qui ne trouve pas d'assureur ?

Lorsque les assureurs refusent d'assurer un conducteur qui possède un malus trop élevé ou qui a été résilié par son ancien assureur, il peut en dernier recours, faire appel au Bureau Central de Tarification (BCT).

Le BCT a été mis en place par le gouvernement pour éviter que trop de personnes roulent sans assurance auto. Cet organisme va obliger les assureurs à couvrir ce type de profil pendant un an, avec une assurance minimum au tiers. Cependant, elle ne pourra pas obliger l'assureur à proposer des garanties supplémentaires. Le BCT décidera aussi de la cotisation que l'assuré devra payer, au regard des tarifs de l'assureur en question.

Pour pouvoir faire appel au BCT, toute une procédure régie par le Code des assurances doit être respectée. Il est important de savoir que c'est au malussé ou au résilié de donner le nom de la compagnie d'assurance dans laquelle il aimerait être assuré et de fournir la preuve que celle-ci a refusé. Dans les 15 jours suivants le refus, le conducteur peut envoyer les papiers nécessaires au BCT pour lancer la démarche de souscription d'une assurance responsabilité civile.

Démarche de saisie du Bureau Central de TarificationRetrouvez la démarche complète pour saisir le BCT, sur la page du service public.

Que faire dans le cas d'un jeune conducteur malussé ?

souscrire assurance malussé

Un jeune conducteur avec moins de 3 ans de permis, paie généralement une prime d'assurance plus chère qu'un conducteur normal du fait de son manque d'expérience. Si en plus, il a provoqué un accident pendant cette période, il se retrouve avec un malus. Le cumul de la surprime jeune conducteur et de la surprime du malus fait fortement augmenter le prix de la prime d'assurance. De plus, certains assureurs résilient le contrat d'assurance d'un jeune permis dès le premier accident responsable.

Les solutions pour changer d'assurance ou en trouver une nouvelle

Cette situation complique la possibilité de changer d'assurance ou de trouver un nouvel assureur. Mais pas de panique, il existe des solutions :

  • il est possible de faire appel au Bureau Central de Tarification afin d'obtenir une assurance au tiers (se référer au paragraphe précédent pour plus d'informations) ;
  • certains assureurs proposent des offres réservées aux jeunes conducteurs malussés.

Les principaux conseils pour faire baisser le prix d'une assurance jeune conducteur

La surprime sur une assurance jeune permis est inévitable mais quelques conseils permettent de faire baisser son prix :

  • conduire une voiture d'occasion ou de faible valeur ;
  • garer son véhicule dans un garage plutôt qu'en extérieur ou dans la rue ;
  • faire le choix d'un niveau de garantie plus faible ;
  • opter pour une assurance au km si le jeune conducteur prévoit de parcourir moins de 8 000 km par an ;
  • effectuer la conduite accompagnée peut permettre de bénéficier d'un tarif plus avantageux.

Assurer un jeune conducteur en conducteur secondaireSi un jeune conducteur est assuré avec le statut de conducteur secondaire, il doit vraiment l'être. Dans le cas contraire, il s'expose à la majoration de sa prime d'assurance ou à résiliation de son contrat.

Mis à jour le