Prise en charge d'un bris de glace par l'assurance habitation

bris de glace assurance habitation

Une porte vitrée fortement abîmée, une fénêtre cassée ou encore une vitre brisée : un bris de glace dans votre logement peut malheureusement arriver. Sans que cet incident ne soit grave, il peut tout de même se révéler très contraignant, voire même parfois coûteux. Dans ce cas, il est essentiel que vous puissiez faire jouer votre assurance habitation. Mais quels sont les risques pris en charge par la garantie bris de glace ? Et comment se faire rembourser ? Réponses dans notre guide dédié.


La garantie bris de glace de l'assurance habitation

On parle de bris de glace lorsqu'un élément en verre détenu par un assuré est cassé, brisé ou fortement abîmé. Le simple fait d'être rayé, ébréché ou fêlé ne suffit pas pour être couvert pas la garantie bris de glace.

Les principaux risques pris en charge par la garantie brie de glace sont :

  • Les intempéries : un bris de glace suite à une chute de grêle ou une tempête par exemple ;
  • Un accident ménager : lié à vos activités du quotidien (il sera essentiel de pouvoir démontrer qu'il s'agit bien d'un accident pour être indemnisé) ;
  • Un cambriolage ou une tentative d'effraction impliquant une fenêtre ou une vitre cassée par exemple.

Plusieurs types d'éléments en verre sont généralement couverts par la garantie bris de glace, et notamment :

  • Une fenêtre ;
  • Une vitre ;
  • Une baie vitrée ;
  • Une porte vitrée ;
  • Une fenêtre de toit ;
  • Une plaque en vitrocéramique ;
  • Une vitre de meuble (un dessus de table en verre par exemple) ;
  • Un miroir (à condition qu'il soit bien fixé) ;
  • Un aquarium, etc.

Bon à savoirLe mobilier sanitaire en faïence peut parfois également être pris en charge dans le cadre de l'assurance bris de glace comme par exemple une baignoire ou un lavabo. Au même titre que les vitres en matière plastique transparente qui remplissent les mêmes fonctions qu'un élément en verre. Pensez à consulter les modalités de votre contrat d'assurance bris de glace pour vous en assurer.

Les risques non-couverts par l'assurance bris de glace

Comme toute garantie en assurance habitation, le bris de glace contient certaines exclusions. Ainsi, ne sont généralement pas pris en charge par votre assurance bris de glace les éléments ci-dessous :

  • Un lustre ;
  • Une ampoule ;
  • La vaisselle ;
  • Une applique ;
  • Un bibelot ;
  • Un objectif en verre optique, etc.

Certaines situations ne vous permettent pas non plus d'être couvert par l'assurance bris de glace et c'est notamment le cas si le bris de glace est causé par la vétusté, la négligence ou encore un mauvais entretien ; ou s'il a lieu suite à des travaux ou des ménages ; ou encore s'il est survenu pendant le transport de l'objet.

L'indemnisation d'un bris de glace par l'assurance

Lorsque vous êtes victime d'un bris de glace dans votre logement, vous devez suivre une procédure simple pour lancer le processus d'indemnisation auprès de votre assureur :

  1. Consultez votre contrat pour vérifier si le sinistre est bien pris en charge par votre assurance bris de glace habitation ;
  2. Contactez votre assurance par téléphone pour anticiper la remise en l'état de la ou des vitre(s) cassée(s) ;
  3. Prenez des photos des dégâts causés par le sinistre ;
  4. Déclarez le sinistre à votre assurance par courrier recommandé en indiquant le contexte du sinistre et toutes les pièces justificatives. Comme pour la plupart des sinistres en assurance habitation, vous disposez d'un délai de 5 jours pour réaliser votre déclaration auprès de l'assurance (sauf dans le cas d'un cambriolage où le délai est réduit à 2 jours).

Dans le cas d'un cambriolage, vous devez impérativement porter plainte auprès du commissariat le plus proche et fournir à votre assureur, avec votre déclaration, le récipissé du dépôt de plainte.

Bon à savoirPour déclarer un bris de glace, joignez également à votre courrier les factures des biens qui ont pu être endommagés suite au sinistre, cela permettra à l'expert mandaté par votre assureur de mieux estimer le montant des dégâts et de vous proposer une indemnisation représentative de vos pertes.

Concernant le délai de remboursement, prévoyez en moyenne 30 jours pour être indemnisé dans le cadre d'un bris de glace dans votre logement, même en cas de cambriolage.

Exemple : lettre de déclaration d'un sinistre pour vitre cassée en habitation

Pour déclarer un bris de glace, vous devez faire parvenir un courrier en lettre recommandée avec accusé de réception à votre assureur dans lequel vous renseignez toutes les informations relatives à votre sinistre : vos coordonnées d'assuré, le contexte du sinistre, les dégâts causés et toutes les pièces justificatives relatives à votre dossier.

Voici, pour vous aider dans vos démarches, un modèle de lettre de déclaration d'un sinistre bris de glace habitation sur lequel vous pouvez vous appuyer pour informer votre assureur en cas de bris accidentel :

[Prénom Nom]
[Numéro d'assuré ou numéro de contrat]
[Adresse postale complète]
[Adresse email]

Nom de votre assureur

Adresse postale de votre assureur

Date

 

Objet : Déclaration d’un sinistre "garantie bris de glace" de mon contrat n°[précier le numéro du contrat], pour ma résidence, située au [renseigner l'adresse du lieu d'habitation].

Madame, Monsieur,

Je suis bénéficiaire auprès de votre compagnie d'un contrat d’assurance habitation n°[précier le numéro du contrat], incluant une garantie "bris de glace".

Par la présente, je vous informe qu’un sinistre "bris de glace" est survenu à mon domicile situé au [renseigner l'adresse], le [préciser la date du sinistre]. Voici les informations relatives à ce sinistre : [décrire les circonstances du sinistre, les causes et les dommages causés].

Vous trouverez, en pièces jointes, l'ensemble des éléments relatifs à ce sinistre : factures des objets détériorés, photos, copie du dépôt de plainte [dans le cas d'un cambriolage par exemple].

Pouvez-vous m’indiquer la suite de la procédure à suivre pour la prise en charge de ce sinistre par vos services ?

Dans l'attente de votre retour, je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, mes sentiments les plus sincères.

[Signature de l’assuré]

Prise en charge du bris de glace par l'assurance habitation

Pour évaluer le montant de l'indemnisation du bris de glace par votre assurance, deux éléments sont à prendre en compte : le montant de votre franchise ainsi que le plafond d'indemnisation. Ces deux éléments sont précisés sur votre contrat d'assurance multirisque habitation (MRH), il vous suffit de le consulter pour vous en assurer. Concrètement, cela signifie que vous serez remboursé des dégâts causés par le sinistre (selon les modalités de votre garantie bris de glace) d'un montant :

  1. Déduit du montant de votre franchise bris de glace : lorsque vous souscrivez un contrat d'assurance habitation, celui-ci prévoit un montant de franchise, c'est-à-dire une somme qui reste à votre charge en cas de sinistre et qui est calculée selon plusieurs critères comme par exemple le montant de vos cotisations (plus il est bas, plus la franchise est élevée), l'âge de votre logement, votre lieu d'habitation, si vous avez déjà eu des sinistres ou non, etc. ;
  2. Ne pouvant excéder le plafond d'indemnisation défini dans votre contrat : votre contrat stipule également un montant maximum pour lequel vous serez remboursé, et ce, quel que soit le montant réel des dégâts causés par le bris de glace.

Dans le cas d'un bris de glace, il se peut que votre logement, ou votre box ou garage par exemple devienne dès lors vulnérable au vol ou au vandalisme du fait d'une vitre brisée. Dans ce cas, renseignez-vous auprès de votre assureur, celui-ci peut vous proposer une assistance en cas de bris de glace et notamment la prise en charge de frais de gardiennage jusqu'à ce que votre bien soit réparé et sécurisé.

Bon à savoirVous cherchez une assurance habitation et bris de glace avec une franchise moins élevée ? Contactez dès à présent l'un de nos conseillers par téléphone au 📞 09 75 18 39 45. Vous étudierez ensemble une couverture mieux adaptée à vos besoins.

Réparation d'un bris de glace

Une fois votre déclaration effectuée, vous devez rapidement faire réaliser les travaux de réparation du bris de glace. Deux options s'offrent à vous :

  1. Vous pouvez choisir vous-même le prestataire qui effectuera les travaux de réparation (avec l'accord préalable de votre assureur) et faire réaliser les travaux. Dans ce cas, il vous suffira de faire parvenir la facture à votre assureur pour remboursement ;
  2. Vous faites appel à l'un des partenaires de votre assureur, ce qui vous permettra de n'avancer aucun frais (hormis bien entendu la franchise).

💬 FAQ sur la prise en charge d'un bris de glace par l'assurance habitation

La garantie bris de glace est souvent plus connue en assurance auto. Pourtant, les risques inhérents à un élement en verre cassé dans un logement sont nombreux. La garantie bris de glace permet alors d'être indemnisé en cas de casse accidentelle d'une partie vitrée du logement. Sont généralement couverts par défaut les éléments principaux tels que les fenêtres, les baies vitrées, les vitrines, les cabines de douche, etc. Mais aussi parfois (selon les modalités du contrat) : certains meubles en verre, les plaques de cuisson, la porte du four, voire même des panneaux photovoltaïques, etc.

Le montant de votre franchise bris de glace dépend essentiellement du montant de votre prime d'assurance annuelle. Pour réduire au maximum, voire supprimer totalement la franchise, la meilleure option est d'augmenter le montant de votre prime annuelle. Renseignez-vous auprès de votre assureur pour déterminer si cela est possible ou non.

L'assurance responsabilité civile permet de prendre en charge les dommages causés à un tiers dont vous êtes responsable. Cette garantie est souscrite dans le cadre de votre propre assurance habitation. Dans le cas où vous avez cassé la vitre chez un ami, vous devez contacter votre assureur pour déterminer avec lui les modalités de prise en charge du sinistre. Après analyse de votre dossier, si votre assureur considère que vous êtes bien responsable des dommages causés, il indemnisera votre ami.

Généralement, votre assurance habitation vous permet la prise en charge des frais de réparation ou de remplacement pour votre télévision dans le cas d'un incendie, d'un dégât des eaux, d'une surtension, soustension ou court-circuit, ou encore suite à la chute de la foudre sur votre appareil ou un acte de vandalisme. En revanche, vous n'êtes souvent pas couvert si vous êtes vous-même à l'origine de la casse (si vous faites tomber votre télévision en faisant le ménage par exemple). Vous pouvez alors souscrire d'autres garanties complémentaires pour couvrir votre téléviseur, comme par exemple :

  • Une garantie dommages électriques du mobilier : qui permet d'être indemnisé lorsque des appareils branchés sur secteur sont endommagés ;

  • Une garantie entretien et réparations : qui permet d'obtenir une aide financière pour la réparation de votre télévision endommagée ;

  • Une garantie remplacement à neuf : qui vous permet d'être indeminisé du montant correspondant à la valeur de votre tv pour que vous puissiez en acheter une nouvelle.




  •  
  •  
  •  

Une vitre d'insert est souvent soumise à de fortes chaleurs et peut donc se fragiliser avec le temps, jusqu'à casser. Certaines assurances habitation prennent en charge les vitres d'insert cassées dans leur garanties bris de glace mais ce n'est pas toujours le cas. Pensez à vous renseigner sur les modalités de votre contrat. Si vous n'êtes pas couvert, demandez si vous avez la possibilité de souscrire une option complémentaire auprès de votre assureur.

Mis à jour le