Tout ce qu'il faut savoir sur l'assurance propriétaire bailleur

En tant que propriétaire bailleur, il est indispensable de protéger son bien, même lorsque l’assurance habitation n’est pas obligatoire. Pour être couvert pour toute situation, de nombreuses solutions et offres sont disponibles. Il est simplement nécessaire de savoir évaluer ses besoins pour faire le meilleur choix. Quelles sont les formules d’assurance propriétaire bailleur les plus intéressantes du marché ? Quels critères déterminent les tarifs ? Quelles garanties choisir ? Toutes les réponses sont dans ce guide spécial Good Assur.


  • Assurance habitation propriétaire bailleur, ce qu’il faut retenir :
  • L’assurance propriétaire bailleur n’est pas obligatoire, sauf en copropriété ;
  • Peu importe le cas de figure, il est toujours fortement recommandé de souscrire une assurance bailleur en tant que propriétaire ;
  • L’assurance habitation propriétaire bailleur se présente généralement avec une formule de base, qu’il est intéressant de compléter avec une garantie pour se protéger des loyers impayés ;
  • Afin de trouver l’assurance bailleur la plus adaptée à ses besoins, il suffit de faire des demandes de devis en ligne, de comparer et de souscrire !

Comment trouver une assurance propriétaire bailleur moins chère ?

Dans le domaine de l’immobilier, plusieurs assurances sont importantes à connaître. Pour les propriétaires, deux se distinguent : l’assurance du propriétaire bailleur – donc non-occupant –, et celle du propriétaire non bailleur. Cet article explore toutes les informations concernant la première.

Dans le cadre d’une location, il peut être très intéressant pour le propriétaire d’avoir sa propre assurance habitation. En effet, rien ne lui garantit que son locataire bénéficie d’une bonne couverture.

Quel est le prix moyen d’une assurance habitation propriétaire bailleur ?

Une assurance habitation propriétaire bailleur va généralement protéger le propriétaire contre le vol, le vandalisme, les sinistres provoqués par une explosion, un incendie ou une inondation, les dégradations sur les biens dans une location meublée, la détérioration provoquée par la négligence éventuelle d’un locataire, les problèmes sur le gaz et l’électricité et, enfin, les dommages pouvant être liés à une catastrophe naturelle.

À bien des égards, l’assurance propriétaire bailleur ressemble donc sur bien des points à une assurance multirisque habitation traditionnelle. Ainsi, divers critères vont avoir une influence sur son prix. Principalement :

  • L’assureur lui-même ;
  • La catégorie de la location – meublée ou non – ;
  • La situation géographique du bien ;
  • La superficie du logement ;
  • Le montant annuel du loyer ;
  • Le type de bien ;
  • Les garanties de base du contrat ;
  • Les garanties optionnelles du contrat ;
  • Les niveaux de franchise ;
  • Les plafonds d’indemnisation.

L’étendue de la protection de base peut varier en fonction des offres, et les tarifs aussi, selon la prestation, la politique de la compagnie et la qualité de ses produits assurantiels. Il est donc impératif de longuement se documenter et de faire des demandes de devis auprès de différents assureurs pour profiter de la meilleure offre.

En moyenne, il faut compter entre 60 et 180 euros par an pour une assurance PNO. Il est également largement su que le prix d’une prime pour l’assurance PNO est équivalent à une portion du loyer annuel, allant de 1 à 2 % de son montant.

Propriétaire bailleur : le cas spécial de la copropriétéEn tant que propriétaire bailleur, il est crucial de bien se renseigner et de comparer les offres assurantielles. Mais surtout, de vérifier les différentes garanties proposées. Dans le cadre d’une copropriété, il sera de la responsabilité du propriétaire de s’assurer que le contrat auquel il souhaite souscrire ne soit pas redondant avec celui du syndic de l’immeuble. En général, est exclue de ce dernier la prise en charge des choses suivantes : les vices de construction, le vol, le défaut d’entretien d’installation, les cas de non-conformité pour le gaz et l’électricité ou encore le vandalisme.

Est-ce que l’assurance bailleur est obligatoire ?

Pour un propriétaire, l’assurance habitation n’est pas obligatoire. Une seule exception existe : lorsque le logement se trouve au sein de la copropriété – loi Alur, article 9-1. Mais de manière générale, l’assurance habitation est toujours fortement conseillée, afin que le propriétaire protège son bien et son éventuelle détérioration. Il a alors deux options : la garantie Visale ou une assurance loyers impayés.

En tant que propriétaire, le nombre de choses à savoir concernant la location de son bien est significatif.

Un propriétaire qui loue son bien, et donc bailleur, est couvert via son locataire. C’est à ce dernier de souscrire obligatoirement à un contrat d’assurance habitation. En tant que non-occupant, le propriétaire délègue la couverture du logement. Il peut donc se limiter à l’assurance de sa responsabilité civile – obligatoire en copropriété. Celle-ci permet de prendre en charge les frais faisant suite à un sinistre lié à un défaut d’entretien, ou à un vice de construction par exemple.

Chaque année, le locataire a pour obligation de remettre à son propriétaire une attestation d’assurance habitation. S’il ne s’y tient pas, le propriétaire a plusieurs recours. Depuis la loi Alur de 2014, il peut lui faire parvenir une mise en demeure pour exiger la remise du document. Et si rien n’est fait dans le mois suivant la mise en demeure, le propriétaire bailleur pourra alors :

  • Souscrire lui-même à une assurance habitation et se faire rembourser par son locataire de façon mensuelle en plus du loyer ;
  • Si une clause est présente dans le contrat, il sera en mesure de résilier le bail qui le lie à son locataire – article 7 de la loi du 6 juillet 1989 qui exige de « payer le loyer et les charges récupérables aux termes convenus. »

Un propriétaire bailleur peut donc se couvrir contre les risques locatifs de différentes manières, en plus de l’assurance habitation de son locataire. Il lui est possible de souscrire à une assurance contre les loyers impayés grâce à la garantie Visale, accessible selon les revenus et la situation professionnelle du locataire. La garantie Visale est un dispositif public destiné à faciliter l’accès à la location pour certaines catégories socioprofessionnelles.

Dans le cas où le profil du locataire ne répond pas aux critères pour être éligible à la garantie Visale, le propriétaire peut alors opter pour une compagnie d’assurance classique. Et il ne lui sera pas difficile de trouver des offres dédiées aux risques de loyers impayés.

Les contrats d’assurance destinés aux propriétaires bailleurs pour les risques locatifs ne sont pas valables pour les locations saisonnières.

Quelles sont les garanties d’une assurance propriétaire bailleur ?

Dans le domaine de la propriété, particulièrement au sein d’un immeuble, de nombreux scénarios peuvent exiger l’intervention des assurances, et celles-ci sont susceptibles d’être multiples : de celles des voisins à celle du locataire, en passant par celle de la copropriété. Dans certains cas, les dommages ne sont pas pris en charge par ces différents partis, et c’est alors que l’assurance propriétaire non-occupant intervient et se révèle essentielle.

Comme toute assurance, l’assurance propriétaire bailleur bénéficie de garanties de base. Celles-ci permettent de protéger le bien contre toute sorte de sinistres, en particulier si celle du locataire ne fonctionne pas ou que le logement est inoccupé. De sorte, sa formule de base est déjà assez étendue :

Les garanties de base de l’assurance propriétaire habitation bailleur couvrent un grand nombre de situations.
  • Responsabilité civile ;
  • Garantie incendie, explosion ;
  • Garantie de recours des locataires ;
  • Garantie de recours des voisins et des tiers ;
  • Garantie de trouble de jouissance ;
  • Garantie des biens mobiliers ;
  • Garantie des défauts d’entretien ;
  • Garantie des risques locatifs ;
  • Garantie dégâts des eaux ;
  • Garantie vol ou tentative de vol ;
  • Garantie vandalisme ;
  • Garantie catastrophes naturelles ;
  • Garantie des vices de construction.​​​​​​

Ainsi, l’assurance pour propriétaire non-occupant est assez large. Pour autant, si ce dernier veut parer aux risques d’impayés, il devra prendre une garantie optionnelle. Plusieurs sont d’ailleurs disponibles, et souvent utiles :

  • Garantie de départ prématuré du locataire ;
  • Garantie juridique ;
  • Garantie de perte de loyers ;
  • Garantie de protection et détérioration des lieux ;
  • Garantie étendue du mobilier ;
  • Et évidemment, la garantie loyers impayés.

Enfin, peu de gens le savent, mais au-delà de tous les avantages offerts par les garanties de base et/ou optionnelles d’une assurance propriétaire bailleur, cette dernière a aussi un statut de charge. Par conséquent, les personnes ne bénéficiant pas du régime micro foncier peuvent déduire son montant des revenus locatifs.

Pour les loyers impayés, il s’agit donc d’une garantie spécifique. Dans le jargon assurantiel, elle est appelée GLI. En cas de défaut de paiement de la part du locataire – pour toute situation –, le propriétaire est indemnisé.

Comment obtenir un devis d’assurance propriétaire bailleur ?

Comparer les offres d’assurance est le seul moyen de faire un bon choix.

Pour trouver l’assurance habitation propriétaire bailleur qui correspond le mieux à son profil, la seule solution est évidemment de comparer les offres afin d’avoir une bonne idée de ce qui est disponible sur le marché de l’assurance PNO. Protéger son patrimoine immobilier est indispensable, ou les choses peuvent rapidement tourner au cauchemar pour un propriétaire bailleur.

Pour obtenir un devis d’assurance propriétaire bailleur, c’est très simple. Il est possible de le faire directement en ligne afin de dégoter la formule la plus adaptée à ses besoins. Celle-ci doit protéger le propriétaire en cas de frais conséquents dus à un sinistre ou bien si sa responsabilité est mise en cause d’une manière ou d’une autre.

Il est donc possible de faire des demandes de devis gratuites auprès de différents assureurs. La démarche est sans engagement et réalisable 24h/24 et 7j/7. En cinq minutes, le tour est joué !

Comment résilier une assurance bailleur ?

Depuis le 1er janvier 2015, grâce à la loi Hamon, il est possible de résilier son contrat d’assurance habitation propriétaire bailleur à tout moment après la première année, et ce sans pénalité. Il suffit de donner un préavis d’un mois à l’assureur. Cette résiliation simplifiée est possible si le contrat est celui d’un particulier, qu’il a un an ou plus, et enfin, si une garantie de responsabilité civile est souscrite.

Pour résilier son assurance propriétaire bailleur, une lettre faisant objet de demande de résiliation doit être envoyée à l’assureur. Dans le cas où il s’agit d’un changement d’assureur, il est possible pour le propriétaire de mandater son nouvel assureur pour qu’il procède à la résiliation et s’occupe des démarches nécessaires à sa place. Il suffit alors de remplir un mandat de résiliation. Le suivi de protection du bien du propriétaire est ainsi garanti. Dans le cas où la cotisation annuelle a déjà été payée au moment de la résiliation, l’assuré est remboursé au prorata.

À noter que la législation entourant la propriété et la location de biens en France est en perpétuelle évolution. Il est donc crucial de continuellement se renseigner et de garder un œil sur les différentes évolutions du secteur.

Mis à jour le