🔎 Réalisez une simulation d'assurance habitation !

Contactez un conseiller Selectra et comparez gratuitement et sans engagement les assurances habitation en quelques minutes.

Que faire en cas de dégât des eaux au plafond ?

Les offres et assureurs référencés sur cette page le sont à titre gratuit. En savoir plus.
Infiltration plafond dégats des eaux

Vous venez de remarquer une auréole ou de l'eau qui s'écoule au niveau de votre plafond ? L'infiltration d'eau au plafond est le dégât des eaux le plus récurrent en France. Il vous faut réagir vite pour éviter que les dégâts ne soient trop importants. Que faire dans une telle situation ? Qui est responsable et comment être indemnisé ? Toutes les réponses dans ce guide dédié.


Service Selectra de courtage gratuit et sans engagement
Temps estimé : 5 min (service Selectra de courtage gratuit et sans engagement)

💧 Dégâts des eaux au plafond : les bons réflexes

Vous constatez une fuite d'eau au plafond ? Pour limiter les dégâts, il vous faut agir vite et adopter les bons réflexes :

  1. Identifiez au plus vite la cause du dégât des eaux : souvent, un dégât des eaux au plafond peut provenir d'une fuite d'eau chez votre voisin situé à l'étage supérieur. Si vous ne pouvez pas déterminer l'origine de la fuite vous-même, n'hésitez pas à faire appel à un professionnel (un plombier ou un expert par exemple) ;
  2. Contactez au plus vite votre assureur pour faire marcher votre assurance multirisque habitation et être pris en charge. Faites-lui parvenir dans les délais impartis votre déclaration de dégât des eaux ;
  3. Limitez au maximum les dégâts : si vous avez pu identifier la source de la fuite et que vous avez la possbilité de le faire : coupez l'arrivée d'eau et le système électrique du logement (pour éviter tout risque d'électrocution ou de court circuit) jusqu'à ce que la fuite soit réparée ;
  4. Protégez votre mobilier : une fuite d'eau peut faire des ravages sur votre mobilier. Si vous le pouvez, mettez à l'abri vos appareils et objets précieux pour éviter qu'ils ne soient abîmés par l'eau ;
  5. Surtout, ne réalisez pas les réparations vous-même ou ne faites intervenir personne (même un professionnel) sans l'accord de votre assurance, au risque de ne pas être indemnisé.

🤔 Locataire, propriétaire : qui est est responsable de la fuite d'eau au plafond ?

La responsabilité engagée en cas de fuite d'eau au plafond dans votre logement va essentiellement dépendre de l'origine de la fuite.

La fuite provient de votre logement

Si la fuite au plafond provient de chez vous, deux cas de figure peuvent se présenter :

1️⃣ Vous êtes le propriétaire du logement et vous vivez dedans : dans ce cas, vous devez contacter votre assureur, c'est votre assurance multirisque habitation qui vous permettra d'être pris en charge pour les dommages causés.

2️⃣ Vous êtes locataire dans le logement : dans ce cas, deux situations sont possibles. Si vous êtes responsable de la fuite d'eau au plafond à cause d'un mauvais entretien de votre part ou d'un robinet que vous auriez mal refermé... Vous devrez contacter votre propre asssurance habitation. En revanche, si la fuite est liée à un défaut du logement (vétusté par exemple) et que vous n'en êtes pas responsable, c'est au propriétaire du logement de contacter son assurance dans le cadre de son assurance propriétaire non-occupant (PNO).

La fuite provient de chez le voisin

Il est courant, et notamment dans un immeuble, qu'un dégât des eaux au plafond soit dû à un problème de fuite situé chez le voisin du dessus, et pas chez vous. Dans ce cas, informez rapidement votre voisin de la présence de la fuite que celui-ci puisse intervenir au plus vite pour la faire réparer et limiter les dégâts sur votre plafond. Ensuite, contactez votre assureur pour l'informer de la situation (votre voisin devra lui aussi contacter sa propre assurance).

Remplissez un constat amiable dégât des eaux avec votre voisin, dont vous enverrez chacun un exemplaire à votre assureur respectif. Votre assureur se chargera ensuite des démarches avec l'assureur de votre voisin pour que vous puissiez être indemnisé pour les dommages causés sur votre plafond. Le réglement du sinistre est réglé directement entre les assureurs, selon des conventions existantes (la Convention "Indemnisation et recours des sinistres immeubles" ou "IRSI" qui vient remplacer la "Convention d'indemnisation directe et de renonciation aux recours" ou "Cidre").

⚠️ Si toutefois votre voisin refusait de remplir un constat amiable, suivez les conseils de votre assureur mais généralement, il est préférable d'envoyer une lettre en recommandée à votre voisin pour l'informer des dommages causés chez vous suite à la fuite d'eau au plafond survenue chez lui.

Et si je suis locataire ?Si vous êtes locataire de votre logement, contactez votre propriétaire pour l'informer du dégât des eaux au plafond. Celui-ci pourra également prévenir le syndic de copropriété de la situation.

La fuite provient des parties communes

Si vous vivez dans un immeuble, il est possible qu'un dégât des eaux causés au plafond ne provienne ni de chez vous, ni de chez un voisin mais des parties communes. Dans ce cas, c'est la copropriété qui est responsable et qui doit donc faire intervenir son assurance pour réparer les dégâts. Mais pensez également à contacter votre propre assurance pour l'informer de la situation et être accompagné dans vos démarches.

La fuite a été causée par un tiers

Dernier cas pour lequel vous pouvez vous retrouver avec une fuite d'eau au plafond de votre logement : l'intervention d'un tiers, et notamment d'un artisan (venu par exemple installer un nouveau système de chauffage ou un équipement sanitaire).

Dans une telle situation, c'est l'artisan qui est jugé responsable des dommages subis. Ce dernier doit donc contacter son assurance pour que vous puissiez être pris en charge. Là encore, pensez à informer votre propre assureur de la situation.

Service Selectra de courtage gratuit et sans engagement
Temps estimé : 5 min (service Selectra de courtage gratuit et sans engagement)

✔️ Comment déclarer une dégât des eaux au plafond ?

Pour déclarer le dégât des eaux sur votre plafond, il vous faut contacter votre assureur : par téléphone, par courrier postale ou directement depuis l'espace client disponible ne ligne. Vous devez faire parvenir votre dossier d'indemnisation dans un délai de 5 jours maximum après la constation du sinistre.

Pour être complet, votre dossier envoyé par voie postale doit contenir :

  • Vos informations personnelles : nom, prénom, coordonnées, numéro de contrat d'assurance habitation ;
  • Les détails du sinistre : date à laquelle vous vous êtes rendu compte de la fuite d'eau au plafond, origine de la fuite (si vous parvenez à l'identifier) ;
  • La description détaillée des infiltrations d'eau au plafond ;
  • Les coordonnées des autres personnes concernées par le sinistre (un voisin, un tiers, une copropriété, etc.) ;
  • Le constat amiable en cas de fuite provenant de chez votre voisin.

Bon à savoirPensez également à joindre à votre dossier toutes les pièces justificatives pouvant appuyer votre demande d'indemnisation : des photos de votre plafond, des factures d'achat, des témoignages, etc.

🔧 Comment réparer une infiltration d'eau au plafond ?

Avant toute chose : il est essentiel de ne pas vous lancer dans les réparations d'un dégâts des eaux avant d'avoir obtenu l'accord de votre assureur, au risque de ne pas être totalement indemnisé.

Selon les modalités de votre contrat, la réparation des dégâts causés par la fuite d'eau peut se faire de plusieurs manières :

  1. Votre assureur mandate un artisan professionnel pour réaliser les travaux : généralement vous n'avez même aucune avance de frais à faire, c'est votre assureur qui verse directement le montant de votre indemnisation au professionnel ;
  2. Vous choisissez vous-même l'artisan que vous voulez : dans ce cas, il vous faudra faire réaliser au moins un devis que vous devrez soumettre à votre assureur pour validation avant de démarrer les travaux ;
  3. Vous réalisez les travaux vous-même : dans ce cas, votre assureur vous indemnisera selon les devis que vous lui ferez parvenir pour l'achat des matériaux dont vous avez besoin par exemple et une indemnité forfaitaire sur la main d'oeuvre.

✅ Comment se faire indemniser la réparation de son plafond ?

Service Selectra de courtage gratuit et sans engagement
Temps estimé : 5 min (service Selectra de courtage gratuit et sans engagement)

Si le montant des réparations liées au dégât des eaux au niveau de votre plafond n'est pas trop élevé, il est possible que votre assureur ne demande pas l'intervention d'un expert et se base uniquement sur vos déclarations et justificatifs pour vous indemniser.

En revanche, si les réparations impliquent des travaux de réfection importants et le remboursement d'objets précieux, dans ce cas, votre assureur mandatera certainement un expert pour constater le sinistre et le montant des réparations attendu.

Suite au passage de l'expert, celui-ci envoie son rapport à votre assureur qui vous formule alors une proposition d'indemnisation. Deux cas sont alors possibles :

1️⃣ Vous êtes d'accord avec la proposition d'indemnisation de votre assureur : dans ce cas, il vous suffit de lui renvoyer le courrier d'acceptation et votre assureur pourra activer la procédure de remboursement.

2️⃣ Vous n'êtes pas d'accord avec la proposition d'indeminisation de votre assureur : dans ce cas, il vous faut demander une contre-expertise, qui sera à vos frais (sauf si votre contrat le prend en charge).

💬 FAQ sur le dégât des eaux au plafond

Les raisons pour lesquelles le plafond de votre logement peut être amené à s'effondrer sont multiples. Celui-ci peut par exemple s'effondrer à cause de la présence de fissures qui résultent d'une déformation de la structure du bâtiment.

Mais il est également possible que votre plafond s'effondre suite à une inflitration d'eau. En effet, en s'inflitrant dans le plafond de votre logement, l'eau fragilise la solidité de sa structure et si la fuite n'est pas rapidement réparée, le plafond peut finir par céder et s'effondrer, entraînant alors des dégâts importants.

Vous êtes couvert dans le cadre de votre contrat d'assurance multirisque habitation pour les dommages causés par une fuite d'eau sur l'immobilier (le plafond, les murs, le sol) et le mobilier (selon les modalités prévues à votre contrat). Attention toutefois, l'indemnisation est conditionnée à certaines exclusions de garantie comme par exemple le cas de négligence (si vous avez laissé un robinet ouvert par exemple). Généralement, la garantie "dégât des eaux" prend également en charge les travaux de recherche de l'origine de la fuite au plafond.

Si vous êtes propriétaire non occupant et que votre locataire subit un dégât des eaux au plafond, deux options sont possibles. Votre locataire est responsable du sinistre (par négligence par exemple), dans ce cas c'est à lui de contacter sa propre assurance. Si la fuite d'eau au plafond est liée à l'installation du logement, c'est à vous de contacter votre assurance habitation. Quoiqu'il en soit, peu importe à qui incombe la responsabilité, vous devez recevoir une lettre de votre locataire pour l'inflitration d'eau par le plafond qui indique tous les détails du sinistre.

Mis à jour le