Achat groupé mutuelle santéAchat groupé mutuelle santé

Achat Groupé Mutuelle Santé

Obtenez une réduction de - 10% à vie sur votre assurance santé pour tous les profils et jusqu'à - 28% pour les retraités !

Calcul bonus-malus : comment faire ?

Calcul du bonus-malus auto

Le système du bonus-malus permet aux assureurs de récompenser ou de pénaliser les assurés en fonction de leur comportement au volant. Le montant de la prime d'assurance auto est en effet revue à la hausse ou à la baisse, en fonction du nombre de sinistres responsables du conducteur. Ce coefficient est recalculé à chaque échéance annuelle. Comment le calculer ? Explications.


Comment trouver un comparatif des assurances auto ?

Votre Devis Auto en 5 minutes

Obtenez un devis gratuitement et sans engagement auprès de l'un de nos partenaires.

Comment se calcule le bonus-malus ?

Pour calculer le coefficient de bonus-malus, votre assureur prend comme référence les douze derniers mois, décalés de deux mois par rapport à la date anniversaire de votre contrat d'assurance. C'est-à-dire que si l'échéance annuelle de votre contrat est prévue le 31 décembre 2020, votre assureur se basera sur la période allant d'octobre 2019 à octobre 2020.

Le taux bonus-malus a-t-il un plafond ?Les plafonds sont fixés par la loi : le bonus maximum est de 0,50 et le malus maximum de 3,50.

Lors de votre première souscription d'une assurance auto, votre coefficient est égal à 1 : vous n'avez donc ni bonus ni malus. Comment peut-il évoluer chaque année ?

  1. Pour chaque sinistre dont vous êtes totalement responsable, le coefficient est majoré de 25 %, donc multiplié par 1,25.
  2. Pour chaque sinistre dont vous êtes partiellement responsable, le coefficient est majoré de 12,5 %, donc multiplié par 1,125.
  3. Si vous n'êtes responsable d'aucun sinistre, le coefficient est diminué de 5 %, donc multiplié par 0,95.
calcul bonus malus auto

Pour vous aider à comprendre le calcul du bonus-malus, nous allons prendre l'exemple d'un assuré qui n'est responsable d'aucun sinistre pendant 13 années consécutives. À la fin de cette période, il atteint le bonus maximum de 0,50. Grâce au tableau suivant, vous pouvez observer que l'assuré paie 800 € de prime d'assurance annuelle la première année de souscription et seulement 400 € la dernière année.

Tableau des coefficients pour calculer le bonus auto
Années sans sinistre Coefficient bonus Calcul du coefficient Prime de référence de 800 €
Souscription 1 / 800 €
1ère 0,95 1 x 0,95 = 0,95 760 € (800 x 0,95)
2e 0,90 0,95 x 0,95 = 0,90 720 € (800 x 0,90)
3e 0,85 0,90 x 0,95 = 0,85 680 €
4e 0,80 0,85 x 0,95 = 0,80 640 €
5e 0,76 0,80 x 0,95 = 0,76 608 €
6e 0,72 0,76 x 0,95 = 0,72 576 €
7e 0,68 0,72 x 0,95 = 0,68 544 €
8e 0,64 0,68 x 0,95 = 0,64 512 €
9e 0,60 0,64 x 0,95 = 0,60 480 €
10e 0,57 0,60 x 0,95 = 0,57 456 €
11e 0,54 0,57 x 0,95 = 0,54 432 €
12e 0,51 0,54 x 0,95 = 0,51 408 €
13e 0,50 0,51 x 0,95 = 0,50 (Bonus max) 400 €

Dans le cas où ce même assuré aurait eu un accident responsable au cours de la troisième année de souscription, quel calcul faudrait-il faire ? On reprendrait le coefficient de la deuxième année : 0,90 x 1,25 (coefficient de majoration de 25 %) = 1,125 donc 800 x 1,125 = 900. L'assuré devrait donc payer une prime d'assurance de 900 € après un sinistre responsable.

Vous avez un coefficient de 0,50 depuis au moins 3 ans ?Dans ce cas, le premier sinistre dont vous serez responsable ou semi-responsable ne vous fera pas perdre votre bonus : il sera gelé. Pour pouvoir bénéficier à nouveau de cet avantage, il vous faudra cumuler trois autres années sans accident.

Comment calculer le bonus-malus d'un jeune conducteur ?

Tous comme les conducteurs expérimentés, les jeunes conducteurs commencent avec un coefficient de réduction-majoration (CRM) de 1,00. Les règles de calcul du bonus-malus sont les mêmes pour tous les conducteurs :

  1. Le coefficient de bonus-malus est multiplié par 1,25 en cas de sinistre responsable au cours de l'année.
  2. Le coefficient de bonus-malus est multiplié par 1,125 en cas de sinistre partiellement responsable au cours de l'année.
  3. Le coefficient de bonus-malus est multiplié par 0,95 dans le cas d'une année sans sinistre.

Au regard de l'article A.335-9-1 du Code des assurances, pendant leurs 3 premières années d'assuré, tous les jeunes conducteurs se voient payer une surprime sur leur cotisation d'assurance auto, due à leur manque d'expérience au volant. S'ils sont pénalisés par un malus suite à un sinistre responsable, le prix de leur assurance augmente, ce qui peut vite amener à une situation financière délicate pour certains jeunes assurés.

Comment effacer un malus suite à un ou plusieurs sinistres ?Pour effacer votre malus et revenir à un coefficient initial égal à 1, vous devez cumuler 2 ans sans sinistre responsable. Il ne vous reste plus qu'à adopter une conduite responsable !

Qu'est-ce que le bonus-malus ?

Pour déterminer le tarif de votre assurance auto, votre assureur prend en compte certaines informations sur votre profil (votre âge, votre lieu de résidence, la date d'obtention de votre permis de conduire, etc.) et sur les caractéristiques de votre voiture (modèle, âge, puissance, etc.). Il prend également en compte le nombre de sinistres dont vous êtes responsable pendant l'année, qui correspond à un taux de bonus ou de malus.

Le principe de bonus-malus, aussi appelé coefficient de réduction-majoration (CRM), est imposé à tous les assureurs et s'applique sur votre prime d'assurance auto à chaque échéance annuelle.

Comment ça fonctionne ?

  • Si vous n'avez eu aucun accident responsable au cours de l'année, vous êtes récompensé par un bonus qui se traduit par une baisse de votre prime d'assurance.
  • Dans le cas contraire, si vous êtes responsable d'un ou de plusieurs sinistres, votre assureur vous inflige un malus qui se traduit par une hausse du tarif de votre assurance.

Quels sont les véhicules pour lesquels le bonus-malus ne s'applique pas ?Certains véhicules ne sont pas concernés par le système du bonus-malus : les véhicules agricoles et forestiers, les véhicules de collection de plus de 30 ans, ainsi que les 2 ou 3 roues (jusqu'à 11 kw de puissance ou 125 cm3)

Comment savoir si j'ai du bonus ou malus ?

Si vous souhaitez connaître votre coefficient de bonus-malus, vous pouvez le calculer vous-même en suivant les règles de calcul expliquées dans le paragraphe suivant, ou le demander auprès de votre assureur. Votre assureur peut vous communiquer cette information à deux moments dans la vie de votre contrat :

  • chaque année, lorsque vous recevez votre avis d'échéance, votre taux de bonus-malus est mentionné ;
  • en lui demandant votre relevé d'information que vous recevrez sous 15 jours.

Que devient mon bonus-malus si je change d'assureur ou vend mon véhicule ?

bonus malus calcul

Vous voulez changer d'assurance auto ?

Faites un devis gratuitement en ligne.

calcul bonus malus auto

Si vous changez d'assureur auto, vous conservez votre taux de bonus-malus et celui-ci sera transféré automatiquement à votre nouvel assureur. Il en va de même si vous achetez une voiture supplémentaire (dont vous restez le conducteur habituel) ou si vous changez de véhicule.

À chaque date anniversaire de votre contrat d'assurance auto, votre assureur vous remet un relevé d'information mentionnant votre coefficient de bonus-malus ainsi que les sinistres dont vous avez été responsable ou non durant les 5 dernières années. Il est très important de conserver ce document car il vous sera indispensable pour changer d'assureur. Si vous souhaitez recevoir votre relevé d'information avant l'échéance annuelle, il vous suffit de le demander à votre assureur.

Dans le cas où vous vendez votre véhicule et n'en rachetez pas un tout de suite, votre contrat d'assurance auto est interrompu. Si la durée d'interruption ne dépasse pas 3 mois et que vous n'avez été responsable ou partiellement responsable d'aucun sinistre pendant cette période, votre bonus évoluera si vous souscrivez une nouvelle assurance auto.

Mis à jour le