callcall-conseiller

🚗 Grand achat groupé assurance auto/moto 🚗

Inscrivez-vous à notre tout premier grand achat groupé assurance auto/moto.
Plus il y aura d'inscrits, meilleurs seront les prix !

Inscrivez-vous !
       Service gratuit noté noté 4,9/5

Qu'est-ce qu'un conducteur secondaire en assurance auto ?

Les offres et assureurs référencés sur cette page le sont à titre gratuit. En savoir plus.

Plusieurs personnes peuvent être amenées à conduire un même véhicule, de manière plus ou moins occasionnelle. Si l'un des conducteurs utilise régulièrement une voiture, mais moins que le conducteur inscrit sur la carte grise du véhicule, il est généralement considéré comme un conducteur secondaire en assurance automobile et il est souvent nécessaire de le déclarer comme tel. Qu'est-ce qu'un conducteur secondaire et quels sont ses droits et obligations ? Réponses dans ce guide.


👦 Qu'est-ce qu'un conducteur secondaire ?

Un conducteur secondaire est un conducteur qui a le droit de conduire régulièrement un véhicule qui ne lui appartient pas. Il est essentiel pour respecter la réglementation en vigueur que le conducteur secondaire conduise moins souvent le véhicule que le conducteur principal.

Le conducteur secondaire d'un véhicule bénéficie du même niveau de couverture que le conducteur principal, cependant il n'est pas redevable des cotisations d'assurance.

Attention : comme le conducteur principal, il est aussi soumis à certaines obligations et notamment :

➡️ Le conducteur secondaire est soumis au Code de la route, à ce titre, il se doit de vérifier que le certificat d'assurance (la vignette verte) est bien présent sur le pare-brise du véhicule et à jour, avant de prendre le volant

➡️ Le conducteur secondaire doit être en mesure de présenter une attestation d'assurance en cours de validité, ainsi que les papiers du véhicule, en cas de contrôle effectué par les forces de l'ordre.

🔍 Conducteur secondaire et bonus-malus : qu'en est-il ?

Lorsqu'un conducteur sourcrit un contrat d'assurance auto, il se plie au principe du bonus-malus (aussi appelé coefficient de réduction-majoration ou CRM). Exprimé en chiffre ou en pourcentage, le CRM est directement lié au tarif de l'assurance auto et doit apparaître sur le Relevé d'information. Le CRM est calculé en fonction du nombre de sinistres déclarés (ou non) par l'assuré.

Concrètement donc : ✔️ un conducteur qui ne déclare aucun sinistre responsable voit son bonus augmenter, et généralement sa prime d'assurance diminuer, et à l'inverse : ❌ un conducteur qui déclare un ou plusieurs sinistres responsables voit son malus augmenter, tout comme le montant de sa prime d'assurance l'année suivante.

Il faut savoir que le CRM est rattaché à un véhicule et pas à un conducteur. De fait, tous les conducteurs inscrits au contrat d'assurance auto, qu'il s'agisse du conducteur principal ou secondaire, bénéficient du même bonus-malus. Si un conducteur secondaire est responsable d'un accident de voiture, le conducteur principal sera également impacté, et vice versa.

💡 Le principal avantage de ce système est qu'un conducteur secondaire qui souhaiterait souscrire son propre contrat d'assurance auto en tant que conducteur principal, peut ainsi bénéficier du bonus rattaché au contrat sur lequel il apparaît en tant que conducteur secondaire.

💬 Une précision toutefois, le cumul du bonus-malus d'un conducteur secondaire ne prend effet qu'à partir du moment où il a été ajouté au contrat. Concrètement, si un conducteur principal a souscrit un contrat d'assurance auto et cumulé un bonus pendant 15 ans, et que le conducteur secondaire a été ajouté au contrat au bout de 13 ans, le conducteur secondaire cumule le bonus du conducteur principal uniquement depuis 2 ans, et pas 15 ans.

👉 Quelle est la différence entre un conducteur secondaire et un conducteur principal ?

Un conducteur secondaire se distingue d'un conducteur principal selon la fréquence à laquelle il utilise un véhicule.

Le conducteur principal est le propriétaire du véhicule, celui dont le nom est inscrit sur le certificat d'immatriculation (ex-carte grise). C'est lui qui conduit le plus souvent la voiture, pour des trajets domicile-travail par exemple.

Le conducteur secondaire quant à lui est amené à conduire le véhicule moins souvent que le conducteur principal mais quand même régulièrement (le weekend par exemple), c'est pour cette raison qu'il est souvent nécessaire de le déclarer à l'assurance.

Bon à savoirS'il peut parfois sembler intéressant de déclarer une personne qui conduit le plus souvent le véhicule en tant que conducteur secondaire (pour payer son assurance auto moins chère par exemple), il faut savoir que cela peut être considéré comme une fraude à l'assurance et le contrevenant s'expose alors à une peine de 5 ans d'emprisonnement et à 375 000 € d'amende.

Il est tout à fait possible de passer d'un statut de conducteur secondaire à conducteur principal. Cela arrive généralement dans deux situations spécifiques :

  • Le conducteur secondaire conduit finalement plus souvent le véhicule que le conducteur principal : dans ce cas, pour être en règle avec la réglementation et son assurance auto, il est essentiel que le conducteur secondaire deviennne conducteur principal. Il lui suffit alors de contacter son assureur et de procéder aux modifications du contrat. Attention, il faudra également penser à mettre à jour la carte grise car c'est le nom du conducteur principal de la voiture qui doit apparaître sur le certificat d'immatriculation ;
  • Le conducteur secondaire d'une voiture devient propriétaire de sa propre auto, c'est souvent le cas d'un jeune conducteur par exemple qui conduisait régulièrement la voiture de ses parents en tant que conducteur secondaire et qui acquiert son propre véhicule par la suite. Dans ce cas, il faudra souscrire un nouveau contrat d'assurance auto pour le nouveau véhicule. Si le conducteur est amené à toujours conduire régulièrement l'autre véhicule, il peut tout à fait cumuler les deux statuts : être conducteur principal de son véhicule et rester conducteur secondaire de l'autre véhicule.

Bon à savoirVous devenez conducteur principal de votre propre voiture et cherchez une assurance auto adaptée à vos besoins ? Choisissez entre une assurance auto tous risques ou une assurance auto au tiers selon votre profil et la valeur de votre auto. Comparez les différentes offres disponibles grâce à notre comparateur en ligne. Attention au montant des franchises. Généralement, plus la prime annuelle d'assurance est basse, plus les franchises sont élevées en cas de sinistre.

Pour passer de conducteur secondaire à principal il existe plusieurs options, tout dépend de la situation :

  • Si le conducteur secondaire devient conducteur principal du même véhicule : il suffit généralement de contacter son assureur (par téléphone, courrier ou depuis l'espace client) pour procéder à la mise à jour du contrat ;
  • Si le conducteur secondaire acquiert une nouvelle voiture et souhaite en devenir le conducteur principal, il n'est pas obligé de souscrire un contrat auprès de l'assurance où il était identifié conducteur secondaire pour un autre véhicule, il peut tout à fait choisir une autre assurance auto.

Le critère essentiel qui va différencier un conducteur secondaire d'un conducteur occasionnel est la fréquence d'utilisation du véhicule appartenant au conducteur principal.

Un conducteur secondaire est amené à conduire la voiture du conducteur principal de façon régulière, c'est souvent un proche du conducteur principal et il est donc fortement recommandé de le déclarer à l'asurance.

Un conducteur occasionnel quant à lui est amené à conduire la voiture du conducteur principal de manière exceptionnelle et pas du tout récurrente. Dans ce cas, il est inutile de le déclarer à l'assurance. Attention toutefois à bien vérifier que le contrat d'assurance auto contient bien une garantie "prêt de volant".

📝 Comment ajouter un conducteur secondaire à son contrat ?

Ajouter un conducteur secondaire à son contrat d'assurance auto est une démarche relativement simple, il suffit d'en informer son assureur principal. Les méthodes pour le faire varient selon l'assureur, généralement, il est possible d'ajouter un conducteur secondaire sur son contrat :

  • Par téléphone ;
  • Par courrier en envoyant une lettre recommandée à l'adresse postale de l'assureur ;
  • En agence, auprès d'un conseiller en physique si l'assureur dispose de points d'accueil pour les clients ;
  • Depuis l'espace client de l'adhérent ;
  • Depuis l'application mobile de l'assureur, etc.

Les informations à fournir, relatives au conducteur secondaire sont relativement classiques : son prénom, son nom, son âge, le temps de détention du permis de conduire, etc.

Généralement, la possibilité d'ajouter un second conducteur à un contrat d'assurance auto est incluse, sans surcoût. Mais tout dépend des compagnies d'assurance et surtout, du profil du second conducteur. En effet, dans le cas d'un jeune conducteur par exemple (souvent titulaire du permis de conduire depuis moins de deux ans), l'assurance peut appliquer une surprime pour l'ajouter en tant que conducteur secondaire, voire même refuser de le faire. En revanche, si le second conducteur est un conjoint, titulaire du permis de conduire depuis plus de 5 ans, sans antécédents aggravants concernant l'assurance auto, il ne devrait pas y avoir d'incidence financière sur la prime annuelle.

Ne pas hésiter à contacter son assureur directement pour lui demander les modalités qu'il applique pour procéder à l'ajout d'un conducteur secondaire au contrat d'assurance auto.

💬 FAQ sur le conducteur secondaire en assurance auto

Un conducteur secondaire est un automobiliste qui est amené à conduire le véhicule d'un conducteur principal de manière régulière (mais pas aussi souvent que le conducteur principal). Il s'agit souvent d'un proche du conducteur principal : un conjoint ou un enfant par exemple.

Il n'y a pas de profil "type" pour être conducteur secondaire. Bien entendu, il faut être titulaire du permis de conduire et, selon les compagnies d'assurance, en être titulaire depuis plus de 2 ans. Généralement, il ne faut pas avoir d'antécédents présentant un risque élevé pour l'assureur. Enfin, il faut être amené à conduire le véhicule de façon régulière (et pas uniquement de manière occasionnelle). Souvent, un conducteur secondaire est un proche du conducteur principal ou quelqu'un qui vit avec lui : un conjoint, un enfant, un parent, un ami ou encore un colocataire.

Oui. Il faut savoir que le coefficient de réduction-majoration (bonus-malus) est un système solidaire. Cela signifie que le comportement au volant de l'un des conducteurs a un impact direct sur l'autre. A ce titre, si un conducteur secondaire a un accident responsable (il faudra alors déclarer le sinistre à l'assurance), cela impliquera un malus sur le contrat d'assurance auto du véhicule, qui sera donc répercuté sur les deux conducteurs.

Un jeune conducteur est souvent considéré comme un profil "à risques" par les assurances qui estiment que le risque d'accidents responsables est plus élevé avec un conducteur qui dispose du permis de conduire depuis moins de 2 ans (le profil "jeune conducteur" varie d'une compagnie d'assurance à une autre).

A ce titre, avant de disposer de son propre véhicule, un jeune conducteur peut être amené à conduire régulièrement le véhicule d'un proche (un parent par exemple). Dans ce cas, il est souvent nécessaire de déclarer le jeune conducteur comme conducteur secondaire du véhicule.

Pour se faire c'est très simple, il suffit de contacter son assureur par téléphone, par courrier ou encore directement depuis l'espace client (selon les modalités pratiquées par l'assureur) et de faire mettre à jour le contrat.

Mis à jour le