🔎 Réalisez une simulation d'assurance habitation !

Contactez un conseiller Selectra et comparez gratuitement et sans engagement les assurances habitation en quelques minutes.

Comment expliquer l'augmentation de mon assurance habitation ?

Comme la majorité des Français, vous êtes titulaire d'un contrat d'assurance habitation et vous avez constaté, cette année encore, que votre prime d'assurance a de nouveau augmenté. Quels sont les critères qui expliquent l'augmentation de votre assurance habitation ? Pouvez-vous vous opposer à cette hausse tarifaire et comment l'éviter ? Toutes les réponses dans ce guide dédié.


ℹ️ Simulation d'assurance habitation (Service gratuit et sans engagement)

🧐 Pourquoi mon assurance habitation augmente-t-elle ?

En tant que titulaire d'une assurance habitation, vous vous êtes certainement rendu compte, en recevant votre avis d'échéance, que le montant de votre prime annuelle avait à nouveau augmenté. Savez-vous que votre assureur définit cette hausse selon différents critères ? On vous explique lesquels.

Augmentation des sinistres

Si votre assureur constate une augmentation du nombre de sinistres qu'il a dû indemniser sur une année, il peut alors décider d'augmenter ses cotisations l'année suivante pour compenser le coût global des sinistres qu'il a couverts. Un assureur cherchera toujours à trouver l'équilibre entre les primes qu'il perçoit de la part de ses adhérents et le montant des remboursements qu'il verse pour couvrir les différents sinistres.

ℹ️ Par exemple, les années pour lesquelles les Français ont été nombreux à subir des dégâts liés à une catatrophe naturelle (tempête, inondations...) entraînent souvent une hausse significative de la prime d'assurance appliquée par les assureurs l'année qui suit. Selon France Assureurs, en 2020, la fréquence des sinistres liés aux dégâts des eaux a par exemple augmenté de + 3,0 % (mais elle a connu une baisse globale de - 5,3 % tous sinistres confondus : incendie, tempête, vol, dégât des eaux...).

Les lois et taxes obligatoires

Il faut savoir que les cotisations d'assurance que vous payez ne sont pas soumises à la TVA (Taxe sur la Valeur Ajoutée), en revanche, elles intègrent une taxe fiscale dont le taux varie en fonction du type de contrat d'assurance. Les assurances collectent cette taxe auprès des clients particuliers et doivent ensuite la reverser au Trésor Public.

Généralement, vos cotisations comprennent aussi des contributions qui visent à financer différents organismes ou fonds de solidarité, c'est le cas par exemple du Fonds de garantie des victimes des actes de terrorisme et d'autres infractions.

ℹ️ À titre d'exemple, dans le cadre d'une assurance incendie (pour les risques de clients particuliers), le montant de la taxe fiscale s'élève à 30 % de la cotisation totale et la contribution de solidarité aux victimes de terrorisme à 5,9 € par contrat.

L'augmentation de l'indice FFB

Depuis 1941, la Fédération Française du Bâtiment (FFB) enregistre les variations des coûts d'un ouvrage d'un trimestre sur l'autre. C'est ainsi qu'elle définit l'indice du coût de construction appelé "Indice FFB". Le montant de cet indice peut avoir un impact direct sur le montant de votre prime d'assurance habitation. En effet, si votre assureur l'a prévu à votre contrat, celui-ci peut tout à fait appliquer une augmentation de votre assurance habitation selon l'indice FFB. (La Fédération Française du Bâtiment calcule l'indice FFB selon le prix de revient d'un immeuble de rapport de type courant situé à Paris.)

ℹ️ À titre d'information, l'indice FFB s'élevait à 1022,3 au 1er trimestre 2021, 1033,4 au 2nd trimestre, 1055,2 au 3ème trimestre et 1066,4 au dernier trimestre. Vous pouvez accéder librement à la publication de cet indice en vous rendant directement sur le site de la Fédération Française du Bâtiment.

L'augmentation annuelle des assureurs

ℹ️ Simulation d'assurance habitation (Service gratuit et sans engagement)

La réglementation autorise les assureurs à augmenter leur tarif au 1er janvier de chaque année. C'est généralement une clause prévue à votre contrat. Ainsi, tous les ans, votre assureur est en droit d'augmenter votre prime d'assurance. Or, selon la Loi Chatel, il doit cependant vous en informer par le biais d'un avis d'échéance. Cet avis d'échéance doit vous être envoyé au minimum 15 jours avant la date limite de résiliation de votre contrat d'assurance habitation.

Votre situation personnelle

Il existe un dernier critère à prendre en compte pouvant expliquer l'augmentation de votre prime d'assurance habitation : si votre situation personnelle évolue.

  1. Un déménagement
    Le principal changement qui peut intervenir dans la vie d'un Français est le fait d'emménager dans un nouveau logement. En effet, à chaque étape de sa vie, un client particulier va changer de logement (souvent pour un logement plus grand) : fin des études, indépendance vis-à-vis des parents, installation en couple, arrivée d'un enfant, etc. Or, il est fréquent que le coût de l'assurance habitation soit de plus en plus élevé après chaque déménagement car la surface de la maison ou de l'appartement à assurer est souvent plus grande, la valeur des biens possédées augmente également (plus son logement est grand et plus un client a tendance à s'équiper...)
  2. Une nouvelle situation personnelle
    Souvent en parallèle du déménagement, le changement de statut marital a tendance à entraîner une hausse de l'assurance habitation. En effet, en règle générale, le prix de la prime d'assurance habitation est moins élevé pour une personne seule, que pour un couple ou encore une famille avec des enfants.
  3. Un changement de statut
    Votre profil d'assuré entre également en jeu dans l'augmentation de votre prime d'assurance et notamment en ce qui concerne le niveau de couverture auquel vous aspirez. En effet, plus vous souhaitez être protégé par des garanties complémentaires, et plus le prix de votre contrat est élevé.
  4. La localisation du logement
    Selon les zones géographiques, et notamment si vous vivez dans une "zone à risque" (un lieu où les risques de catastrophes naturelles sont plus grands par exemple, ou sur un terrain sujet aux éboulements...), il est fréquent que les assureurs appliquent une hausse de l'assurance habitation pour couvrir un risque plus grand qu'un autre assuré vivant dans une zone plus "sécurisée".

Vous déclarez des sinistres en assurance habitation régulièrement ? Sachez qu'il est possible que votre assureur applique une augmentation de votre assurance habitation après un sinistre ou une hausse du montant de votre franchise (le reste à votre charge après l'indemnisation par votre assureur) pour compenser le remboursement de ces différents sinistres.

📈 Évolution du prix de l'assurance habitation

En 2021, les primes d'assurance habitation ont continué d'augmenter, à l'instar des années précédentes. Quel est le niveau de cette augmentation et doit-on prévoir une nouvelle hausse du prix de l'assurance habitation pour 2022 ? Réponses.

ℹ️ Simulation d'assurance habitation (Service gratuit et sans engagement)

Augmentation du prix de l'assurance habitation ces dernières années

Chaque année depuis de nombreuses années, la prime moyenne de l'assurance habitation augmente. Les années 2019, 2020 et 2021 n'ont pas dérogé à la règle. Une augmentation de l'assurance habitation en 2021 de presque 2 %. Cette hausse serait globale puisque 80 % des assureurs ont augmenté leur tarif entre 2020 et 2021.

Les années précédentes, France Assureurs (ex-Fédération Française de l'Assurance) mettait déjà en exergue une augmentation de l'assurance habitation en 2020 de + 1,7 % (légèremement moins élevée donc que le taux d'augmentation de l'assurance habitation en 2021). La prime moyenne en MRH - Assurance multirisque habitation - est ainsi passée de 255 € à 260 € entre 2019 et 2020 (contrats occupants et non occupants confondus) tandis que l'institut Statista indiquait une augmentation de l'assurance habitation en 2019 de plus de 3 %.

Généralement, pour évaluer si la hausse des prix à la consommation semble équilibré, il est fréquent de comparer ces prix au taux d'inflation. Or, si l'on compare l'augmentation de la prime moyenne d'assurance habitation au taux d'inflation ces dernières années, on contaste que celle-ci a augmenté de façon plus importante (hormis pour l'année 2018). Voici un tableau récapitulatif de l'augmentation de la prime moyenne d'assurance habitation et de l'inflation :

Source INSEE, Statista & France Assureurs

L'inflation correspond à la perte du pouvoir d'achat de la monnaie. Cette perte se traduit par l'augmentation des prix.

Doit-on s'attendre à une hausse tarifaire en 2022 ?

La crise sanitaire que la France a connu entre 2020 et 2021 a profondément bouleversé le secteur de l'assurance habitation. Le fait que les Français aient passé plus de temps à leur domicile à l'occasion des confinements successifs et de la généralisation du télétravail a entraîné une baisse significative de certains dommages liés à l'assurance habitation en notamment en ce qui concerne le vol.

À ce titre, dans une étude réalisée par le cabinet de conseil Facts & Figures, la hausse de la prime d'assurance habitation devrait être modérée en 2022, atteignant une augmentation de 1 à 1,5 % seulement.

🤔 Peut-on contester l'augmentation de son assurance habitation ?

ℹ️ Simulation d'assurance habitation (Service gratuit et sans engagement)

Lorsque vous recevez votre avis d'échéance de la part de votre assureur et que vous estimez que l'augmentation de la prime qu'il a appliqué est trop élevée, vous avez le droit, grâce à la loi Chatel de résilier votre contrat et ainsi de contester l'augmentation de votre assurance habitation.

En effet, votre assureur est parfaitement en droit d'augmenter votre prime d'assurance, en revanche, la réglementation lui impose de vous informer de cette hausse (et de votre droit de résilier votre contrat) dans un avis d'échéance envoyé au minimum 15 jours avant la date limite de résiliation. Par exemple, si votre date d'échéance est fixée au 1er novembre, vous disposez de 2 mois de préavis, la date limite pour résilier votre contrat est donc fixée au 31 août. Votre assureur doit donc vous faire parvenir votre avis d'échéance au plus tard le 17 août.

Changer d'assurance habitation !La hausse de votre prime d'assurance habitation peut être un motif de résiliation. Mais sachez également que grâce à la loi Hamon, une fois passée la première année de votre contrat d'assurance habitation, vous pouvez résilier votre contrat d'assurance habitation à tout moment, sans aucun motif. La résiliation prendra effet 1 mois après réception de votre demande de résiliation par votre assureur.

📉 Comment contrer la hausse des prix de l'assurance habitation ?

Pour contrer la hausse des prix de l'assurance habitation, l'idéal est de comparer les différentes offres disponibles sur le marché et de trouver l'assurance habitation la moins chère. En effet, grâce à la réglementation, vous avez désormais la possibilité de résilier votre contrat à l'échéance de la première année, ou alors à tout moment, à compter de la première année de contrat.

Pour trouver une assurance habitation pas chère, vous avez plusieurs options :

  1. Contacter un conseiller spécialisé dans l'assurance habitation par téléphone au 📞09 75 18 39 45 ;
  2. Faire une simulation d'assurance habitation en utilisant notre comparateur en ligne.

📣 Vous avez également la possibilité de participer à un achat groupé. En effet, Selectra et l'association Familles de France s'associent encore une fois pour faire bénéficier les clients particuliers de tarifs avantageux pour leur assurance habitation. Le concept de l'achat groupé est simple : plus le nombre de particuliers qui s'inscrivent à l'achat groupé est élevé, plus les assureurs sont prêts à proposer des tarifs avantageux à la souscription.

Vous souhaitez participer à l'achat groupé en assurance habitation de Selectra et Familles de France ? Inscrivez-vous dès maintenant en cliquant sur le lien ci-dessous :

📉 Participez à l'achat groupé habitation pour contrer la hausse des prix
Mis à jour le