🔎 Réalisez une simulation d'assurance habitation !

Contactez un conseiller Selectra et comparez gratuitement et sans engagement les assurances habitation en quelques minutes.

Détecteur de fumée : obligations, bip et installation

détecteur de fumée bip que faire

Le détecteur de fumée joue un rôle essentiel dans un logement pour prévenir les risques d'incendie. La réglementation prévoit certaines obligations à respecter. Quelles sont-elles ? Comment installer votre détecteur de fumée et comment réagir lorsqu'il bip ?


🧐 Le détecteur de fumée est-il obligatoire ?

Selon la loi du 9 mars 2010, tous les logements doivent obligatoirement être équipés d'au moins un détecteur de fumée depuis le 8 mars 2015.

Pour les habitations composées de plusieurs étages, il est possible (et recommandé) d'installer un détecteur par étage pour davantage de sécurité.

⚠️ Attention, le ou les détecteurs que vous installez doivent être conformes à la réglementation en vigueur. Le nom officiel de ce boîtier est "Détecteur avertisseur autonome de fumée (ou Daaf)". Il existe des normes pour détecteur de fumée qui doivent être respectées : c'est le cas par exemple des conditions imposées par la norme européenne nommée "NF EN 14604" et du fait que le détecteur doive disposer du marquage "CE".

Le saviez-vous ?Bien que le détecteur de fumée soit obligatoire dans votre logement, votre assureur ne peut pas vous sanctionner (ni même augmenter le montant de votre cotisation) en cas d'absence de détecteur de fumée. Ainsi, vous serez couvert dans le cadre du contrat d'assurance habitation que vous avez souscrit, même en cas de sinistre.

🔥 Détecteur de fumée qui fait bip : que faire ?

Un détecteur de fumée est conçu pour vous alerter en cas de risque d'incendie dans votre logement. Pour vous prévenir, ce dernier se met à biper. Dans quels cas votre détecteur de fumée peut-il biper et comment réagir ?

En cas d'incendie

La première raison pour laquelle votre détecteur de fumée peut se mettre à biper est qu'il y a réellement un incendie dans votre logement. Dans ce cas, il vous faut alors respecter scrupuleusement un certain nombre de bonnes pratiques :

  1. Si vous ne pouvez pas éteindre le feu vous-même, sans vous mettre en danger : quittez les lieux le plus vite possible ;
  2. Evitez d'entrer dans les fumées, elles sont particulièrement nocives. Et si vous n'avez pas le choix, protégez-vous le nez et la bouche à l'aide d'un linge humdide et baissez-vous car l'air frais se trouve près du sol ;
  3. Fermez la porte de votre logement pour ralentir la progression du feu et des fumées dans les parties communes si vous vivez en immeuble ;
  4. N'utilisez jamais les ascenceurs en cas d'incendie, prenez les escaliers ;
  5. Une fois que vous êtes à l'abri, appelez au plus vite les secours (les pompiers ou le 112) pour qu'ils puissent intervenir le plus rapidement possible.

Détecteur de fumée qui bip sans raison

Il existe également plusieurs raisons pour lesquelles un détecteur de fumée peut se mettre à biper sans qu'il n'y ait d'incendie, et notamment dans le cas où :

  • Le détecteur n'a plus de batterie : dans ce cas le détecteur de fumée bip toutes les 30 secondes environ, il vous suffit de changer la pile de votre alarme incendie ;

  • Si votre détecteur de fumée est placé trop près de votre cuisine ou de votre salle de bain et que celui-ci est exposé à de fortes fumées sans qu'il n'y ait d'incendie : dans ce cas, il est préférable de changer son emplacement ;

  • Si votre détecteur de fumée est défectueux : commencez par le nettoyer pour vous assurer qu'il n'est pas encrassé, si cela ne change rien, il faut alors le remplacer par un modèle qui fonctionne.

Comment arrêter un détecteur de fumée qui sonne ?

Un détecteur de fumée est prévu pour s'activer et sonner dès qu'il détecte de la fumée afin de prévenir un incendie. Plusieurs cas peuvent alors se présenter :

  • Il y a réellement de la fumée dans le logement : dans ce cas, l'appareil s'éteindra automatiquement à condition qu'il n'y ait plus de fumée. Evacuez donc la fumée pour stopper les bips ;

  • Le détecteur n'a plus de batterie : dans ce cas, le seul moyen pour qu'il cesse de sonner est de retirer les piles usagées et de les remplacer par de nouvelles ;

  • Le détecteur de fumée est défectueux : dans ce cas, il vous faudra soit le nettoyer, soit le remplacer pour stopper les bips.

Certains modèles de détecteurs de fumée peuvent être arrêtés à la main grâce à un bouton spécifique, consultez le manuel d'utilisation pour savoir comment faire, ou à distance, via une application mobile.

🤔 Où doit être placé votre détecteur de fumée ?

Le détecteur de fumée doit être installé de préférence dans un dégagement (un couloir ou un palier) qui dessert les chambres et les pièces à vivre. À défaut de dégagement, le détecteur doit être posé le plus loin possible des pièces humides comme la cuisine ou encore la salle de bain.

Il est fortement recommandé de fixer son détecteur de fumée au plafond, à l'aide de vis, afin d'éviter le risque de chute en cas d'incendie.

Il est strictement interdit de poser un détecteur de fumée dans les parties communes d'un immeuble car le déclenchement de l'alarme en cas de fumée inciterait les résidents à sortir de leur logement et à s'exposer aux fumées. Or lors d'un incendie, l'inhalation des fumées est extrêmement dangereuse, voire mortelle.

📝 Modèle d'attestation détecteur de fumée

L'installation d'un détecteur de fumée étant obligatoire, il est courant que les assureurs demandent à leurs adhérents de leur fournir une attestation de détecteur de fumée, et notamment si ces derniers ont souscrit une assurance "Incendie et explosion".

Il s'agit d'une attestation sur l'honneur. Cette déclaration peut être réalisée dans le cadre de votre assurance habitation propriétaire ou assurance habitation locataire. Voici, ci-dessous, un modèle de lettre pour déclarer l'installation d'un détecteur de fumée dans votre logement auprès de votre assureur.

Prénom & Nom de l'assuré
Adresse postale de l'assuré
Numéro de téléphone de l'assuré
Adresse e-mail de l'assuré
Numéro d'adhérent ou de contrat

Nom de l'assureur
Adresse de l'assureur
Fait à (Ville), le (Date)

Objet : Attestation de détecteur de fumée obligatoire

Madame, Monsieur,

Je, soussigné(e) Prénom et Nom de l'assuré(e), atteste avoir procédé à l'installation d'un détecteur de fumée homologué et conforme à la norme NF EN 14604 dans mon logement situé à l'adresse suivante : (Précisez l'adresse du logement).

Restant à votre disposition pour tout complément d'informations, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, mes sincères sentiments.

Signature

☝️ Comment entretenir son détecteur de fumée ?

Pour s'assurer que votre détecteur de fumée jouera correctement son rôle d'avertisseur en cas d'incendie, il est primordial de bien l'entretenir et de vérifier régulièrement son état de fonctionnement.

Pour bien entretenir votre détecteur de fumée, voici les bons réflexes à adopter :

  • Changez les piles du boîtier si elles sont usagées ;
  • Nettoyez régulièrement votre détecteur de fumée pour éviter qu'il ne s'encrasse ;
  • Testez une fois par mois le détecteur à l'aide du bouton "Test" situé sur le dessus (si en appuyant sur le bouton "Test" votre détecteur se met à sonner c'est qu'il fonctionne correctement).

Bon à savoirDans le cas d'une location, le propriétaire doit s'assurer que le détecteur est en état de marche à l'entrée du locataire mais une fois le bail signé, c'est au locataire de se charger de l'entretien du boîtier.

💬 FAQ sur le détecteur de fumée

Selon la loi n° 2010-238 du 9 mars 2010, chaque logement doit être équipé d'au minimum 1 détecteur de fumée homologué. Cela étant dit, lorsque le logement comporte plusieurs étages, il est fortement recommandé d'installer un détecteur de fumée à chaque étage. De même, pour les très grands logements, il est recommandé de poser plusieurs détecteurs de fumée dans l'habitation afin de mieux prévenir les risques d'incendie.

L'installation du détecteur de fumée est la responsabilité du propriétaire du logement, que celui-ci réside dans l'habitation ou qu'il la loue à des locataires.

Tout comme son installation, la fourniture du détecteur de fumée (et donc son paiement) revient au propriétaire du logement, qu'il soit occupant ou bailleur.

L'entretien et le remplacement du détecteur de fumée dépend du fait que le propriétaire du logement vive dans son logement ou le loue, et dans ce dernier cas, de la date à laquelle le détecteur devient défectueux.

En effet, si le propriétaire du logement habite dedans, c'est à lui qu'il incombe d'entretenir le détecteur de fumée, de changer les piles si elles sont usées ou de le remplacer s'il est défectueux.

Dans le cas d'une location, le propriétaire est tenu de louer son bien avec un détecteur de fumée fonctionnel. Avant la signature du bail donc, c'est donc au propriétaire du logement de remplacer le détecteur si celui-ci est défectueux.

En revanche, une fois le bail signé, c'est au locataire d'entretenir le détecteur de fumée pour qu'il reste fonctionnel et donc de changer les piles si elles sont usées et de remplacer le détecteur si celui-ci présente un défaut durant la période de location.

Pour être conforme, un détecteur de fumée doit être fonctionnel, celui-ci doit donc être remplacé dès qu'il présente des signes de dysfonctionnement et qu'il devient défectueux.

Le détecteur de fumée doit être solidement fixé afin d'éviter qu'il ne tombe à cause de la chaleur dégagée en cas d'incendie. La loi impose que celui-ci soit fixé en hauteur, de préférence au plafond. Si la réglementation ne l'impose pas, il est quand même préférable de fixer le détecteur de fumée avec des vis, mais à défaut, il est tout de même possible de le coller sur un mur.

Attention, il ne faut pas placer votre détecteur de fumée au-dessus d'un meuble, même si celui-ci est très haut et il ne faut pas que le détecteur soit posé à l'envers (la tête en bas) pour éviter qu'il ne s'encrasse et qu'il puisse correctement détecter les fumées.

Pour qu'il fonctionne correctement, les piles de votre détecteur de fumée doivent être chargées. Il peut arriver que celles-ci soient usées et nuisent alors au bon fonctionnement de l'appareil. Comment changer la pile de votre détecteur de fumée ? C'est très simple. Référez-vous au manuel d'utilisation mais généralement il vous suffit d'ouvrir le compartiment où se situe les piles et de les remplacer par un modèle de piles équivalentes.

Mis à jour le