Assurance emprunteur sur le capital restant dû ou le capital initial ?

Mis à jour le
min de lecture
Les offres et assureurs référencés sur cette page le sont à titre gratuit. En savoir plus.
Vous avez un logement de 60 m2 et payez plus de 100€ par an ?

Trouvez moins cher en comparant les prix des assurances habitation !

💰 Comparateur meilleur prix

Vous avez trouvé le bien de vos rêves et avez obtenu un prêt immobilier ? La banque exige une assurance emprunteur pour se protéger et protéger votre famille des aléas de la vie. Une des questions essentielles est le mode de calcul de la prime d’assurance de prêt : est-il préférable de prendre une assurance sur le capital restant dû ou sur le capital initial. On vous donne toutes les clés pour comprendre la différence…

Capital restant dû ou capital initial ? Comment calculer la prime d’assurance ? 

Principes de l’assurance de prêt

Même s’il ne s’agit pas d’une obligation légale, il sera très rare de souscrire un crédit immobilier sans assurance. Son objectif est de couvrir les risques liés aux aléas de la vie, qui pourraient impacter la capacité de remboursement de l’emprunteur.

Le coût de l’assurance de prêt varie donc en fonction de plusieurs paramètres : 

  • votre situation personnelle (emprunteur unique ou co-emprunteurs) ; 
  • votre vie professionnelle
  • votre état de santé (en cas de pathologie avérée et récente, la convention AERAS peut vous aider) ; 
  • vos habitudes de vie (être fumeur ou non, pratiquer des sports à risque, etc.) ; 
  • la quotité assurée pour chaque co-emprunteur, etc.

La prime d’assurance varie également en fonction du montant emprunté. C’est la raison pour laquelle le tarif d’assurance est donné en pourcentage du capital, par exemple 0,36 %. Cela vient s’ajouter au taux de crédit immobilier négocié. 

Calcul de la prime d’assurance

En réalité, le montant des mensualités varie selon le mode de calcul retenu : calcul sur le capital initial (CI) ou sur le capital restant dû (CRD). Les banques et les compagnies d’assurance peuvent proposer les deux méthodes de calcul. Alors comment choisir ? 

Calcul de l’assurance sur le capital initial

La prime d’assurance s’établit sur le montant total emprunté lors de la signature du prêt. Elle ne varie pas pendant toute la période de remboursement. Son calcul est donc très simple.

Exemple
Vous empruntez 100 000 € à un taux d’assurance de 0,4 %. Votre cotisation mensuelle d’assurance sera de 100 000 € x 0,4 % / 12 mois = 33.33 €. Le coût total dépend de la durée d’emprunt. Si vous empruntez sur 20 ans : (100 000 x 0,4 %) x 20 = 8 000 €. 

Calcul de l’assurance sur le capital restant dû

Dans ce cas, la prime d’assurance est calculée sur la part de capital restant à rembourser.

Dans un prêt immobilier classique, votre mensualité correspond à  : 

  • une partie du capital emprunté ; 
  • les intérêts ; 
  • l’assurance.

Au fil des mois, le capital restant dû diminue. Par conséquent, votre prime d’assurance diminue également chaque mois. On parle aussi d’assurance dégressive.

Exemple : 
Vous empruntez 100 000 € à un taux d’assurance de 0,45 %. Votre cotisation mensuelle moyenne est calculée comme suit : 100 000 € x 0,45% / 12 mois = 37,50 €. En réalité, cette cotisation d’assurance varie de 70 € au début de remboursement jusqu’à 1 € en fin de prêt. Pour connaître les montants mensuels, il faut se référer au tableau d’amortissement transmis par la banque.

Comment choisir votre assurance emprunteur : sur le capital initial et sur le capital restant dû ? 

Une assurance emprunteur calculée sur le capital initial offre l’avantage de la simplicité. Vous profitez d’une mensualité fixe et simple à comprendre. Toutefois, avec ce mode de calcul, le coût global de l’assurance est souvent plus élevé.

L’assurance sur le capital initial est la solution à privilégier si vous pensez revendre votre bien immobilier avant l’échéance du prêt. Il est alors plus avantageux d’opter pour ce mode de calcul.

L’assurance sur le capital restant dû s’avère intéressante si vous ne savez pas encore combien de temps vous garderez ce logement. Vous devez prévoir des mensualités plus importantes en début de prêt. Les dernières années, vous pouvez employer le montant économisé à d’autres fins.

Le coût total de l’assurance sur le capital restant dû est, en général, plus faible que celui sur le capital initial. Toutefois, le taux d’assurance est plus élevé.

Si vous souhaitez profiter de la loi Lemoine pour changer d’assurance emprunteur, un remboursement sur le capital restant dû n’est pas pertinent. En effet, vous aurez payé davantage au cours des premiers mois de remboursement.

Vous l’aurez compris, le choix entre assurance de prêt sur le capital initial ou sur le capital restant dû dépend de votre situation et de vos perspectives !